Ajaccio : des ateliers pour montrer aux adolescents que les mathématiques peuvent soigner des cancers

 

Ces vendredi 12 et samedi 13 novembre, des ateliers et conférences grand public sont organisés à l'hôtel Campo dell'Oro d'Ajaccio dans le cadre de la fête de la science. Leur objectif : montrer les retombées de la recherche mathématique dans la médecine et pourquoi pas...susciter des vocations.

Publié le 11/11/2021 à 17h58

Les mathématiques peuvent par exemple permettre de réaliser un PET-Scan, pour détecter une tumeur. • © Fred TANNEAU / AFP

"Souvent, les enfants ne comprennent pas pourquoi on leur enseigne les maths à l'école". Le professeur et chercheur en cancérologie Dominique Barbolosi -entre autres- va leur montrer. 

Détecter une tumeur, limiter les séquelles d'un traitement anti-cancéreux : voilà à quoi servent les mathématiques

Dans le cadre de 4 ateliers et 2 conférences grand public organisés à l'hôtel Campo dell'Oro d'Ajaccio pour la fête de la science, petits et grands sont invités à découvrir comment les mathématiques aident à la détection des tumeurs, à la limitation des séquelles pour les enfants atteints de cancers cérébraux ou encore à la prédiction d'un rejet de greffe de poumon chez un enfant qui a la mucoviscidose. 

Déjà des dizaines de vocations suscitées 

Dominique Borbolosi, professeur de mathématiques à l'université d'Aix-Marseille et chercheur au centre de Recherche en cancérologie de Marseille, travaille sur les outils mathématiques qui peuvent apporter des informations aux médecins pour mieux soigner les cancers.  Il a donné sa première conférence de vulgarisation scientifique en Corse, à Biguglia, en 2009. Et, suscitant des dizaines de vocations, il ne s'est jamais arrêté.

Il y a trois semaines encore, après une conférence donnée à des lycéens de Porto Vechhio, il recevait ce genre de messages : "j’ai compris que les mathématiques étaient importantes et je vais essayer de m’y intéresser davantage", "merci, désormais je vais autant travailler qu’Einstein", "grâce à vous je vois les maths tout autour de moi", "de très belles découvertes, cela a pu me faire réfléchir sur mon orientation".

 

Chaque année en Corse, 750 personnes décèdent d'un cancer

Depuis longtemps, il se bat pour partager et vulgariser la culture scientifique : "les mathématiques sont une matière abstraite pour beaucoup d'enfants - et d'adultes - alors qu'elle est omniprésente dans la recherche. L'idée, c'est de lui donner un sens, de leur montrer que les mathématiques sont utiles dans la médecine, et en particulier pour soigner le cancer, la première cause de mortalité en France". 

En Corse, 750 personnes décèdent chaque année d'un cancer. 60% sont des hommes, 40% des femmes, avance la Ligue du Cancer, qui organise ces ateliers. Les plus fréquents sur l'île sont les cancers du sein et des poumons chez la femme et de la prostate et du poumon chez l'homme. 

Le programme en détail 

Ateliers : 

4 ateliers interactifs seront proposés en continu de 9h à 17h ce vendredi 12 novembre, et de 9h à 11h ce samedi 13 novembre à l'hôtel Campo dell'Oro, à Ajaccio

  • Le Pet-scan et la modélisation mathématique permettant d'affiner les interprétations des examens d'imagerie médicales : on y découvrira comment les mathématiques peuvent aider à mieux détecter les tumeurs. "Imaginez-vous sur un bateau, si le temps est mauvais, vous ne voyez pas tout avec vos yeux, ils sont limités, comme l'imagerie. Le calcul, lui, c'est comme une boussole, il peut vous donner un cap quand même".  

  • Le suivi des enfants traités pour tumeurs cérébrales - Etude mathématique du parcours de soins des enfants traités. On y verra comment les mathématiques peuvent aider à limiter les séquelles intellectuelles dans les traitements. 

  • L'anticipation du rejet de greffe pulmonaire grâce à un algorithme - ou comment un logiciel permet de prédire si un enfant atteint de mucoviscidose risque un rejet de greffe du poumon. 

  • Cardiologie - Ou comment un modèle mathématique permet de suivre l'anticoagulation d'un patient traité pour troubles du rythme cardiaque.
     

Conférences : 

2 conférences destinées au grand public seront données par le professeur Dominique Barbolosi et le docteur Xavier Muracciole  après les ateliers, ce vendredi 12 et samedi 13 novembre à l'hôtel Campo dell'Oro, à Ajaccio. 

  • La révolution de l'apport de l'intelligence artificielle en médecine
    Vendredi 12 novembre à 18h30 

  • Modélisation mathématique du processus métastasique dans la maladie cancéreuse et application en clinique
    Samedi 13 novembre : 11h30