Mais pourquoi est-elle si méchante ?


PAR VINCENT CESPEDES, PHILOSOPHE
21 avril 2006

"Tremblez, mâles d’Occident : les femmes rêvent de vous faire des enfants dans le dos, de vous

persécuter à mort et de vous... féminiser ! C’est du moins la théorie paranoïaque du journaliste

Eric Zemmour, qui fait le tour des plateaux télé en criant haro sur le beau sexe. Son pamphlet

antiféministe, Le Premier sexe (Denoël, 2006), mérite pourtant d’être analysé sérieusement, car derrière

ce qui pourrait passer pour un règlement de compte personnel avec bobonne ou maman se dissimule une opinion que la droite la plus intolérante ne se lasse pas d’applaudir.

Le complot féministe :
Scoop : l’homme occidental n’est plus aujourd’hui envoûté par la femme tentatrice, mais ramolli par la femme castratrice. Zemmour n’invente rien : il recycle, toujours ; il emprunte. Élisabeth Badinter, dans Fausse route (Odile Jacob, 2003), donnait déjà dans une imposture similaire : « [Les hommes] éprouvent souvent une désagréable impression de confusion identitaire face à des femmes qui hésitent de moins en moins à se comporter comme les hommes de jadis, voire à leur faire la loi. »
Le malaise de notre société ne serait dû ni au stress délétère de la vie en entreprise, ni au conditionnement libéral prônant la concurrence, la réussite personnelle et la consommation, mais aux femmes, supposées perverses et castratrices. Comment s’y prennent-elles pour déviriliser les hommes ? Elles réclameraient une égalité des droits - les garces ! Et les homosexuels seraient leurs meilleurs alliés - les traîtres ! Ce grand complot, Zemmour l’appelle « féminisme », stratagème idéologique d’émasculation systématique des mâles : « En réduisant les potentialités de désir entre femmes et hommes, le féminisme faisait un bon travail pour les homosexuels." 


Femmes et homosexuels sont présentés comme les ennemis intérieurs. Mais intérieurs à quoi ? À la société patriarcale - que l’auteur entend réhabiliter, pour se refaire une virilité, en fantasmant fort sur l’Islam et sur Bush Junior : « Ces deux modèles répondent déjà à la demande d’ordre qui transpire par tous les pores de la société française, minée par trente ans de désordre féminin. »
Le journaliste sait que ses collègues de droite n’y verront que du feu : provocation de potache, diront les plus critiques. Quant aux énervé-e-s de gauche, plus ils/elles dénonceront la misogynie hallucinée de son livre, plus gonflera sa maigre aura d’intello subversif. Mais il s’adresse d’abord à la « France d’en bas », celle qui aime regarder TF1, trouve Nicolas Sarkozy formidable et Jean-Marie Le Pen plein de bon sens."

La suite > https://lnkd.in/dsU2aZ3e

Zemmour est-il un manipulateur ?

Nous verrons bien s'il se délite ou s'il a des épaules, comme on dit... les mois qui vont venir vont être intéressants pour savoir ce qu'il en est. Pour se présenter à une élection il faut avoir du courage et donc être motivé. Les motivations sont en général diverses mais un lien commun est à noter... Nous vous en laissons la réflexion. 
Aujourd'hui Eric Zemmour a 24% de français qui souhaitent son élection, sauf qu'il convient de savoir ce qui se cache derrière cette envie de le voir se présenter ?
Eric

zemmour_edited.jpg