Lorenada Romano

 

1/ Fermez les yeux et pensez à une image de votre enfance : que voyez-vous ?

 

J'ai le souvenir d'être assise auprès de ma mère qui était une couturière hors paire ...

entrain de jouer à la poupée Barbie (ca fait très cliché ! rire ), pendant qu'elle nous

confectionnait des vêtements, les plus en vogue du moment ! Une créatrice née,  

puisqu'elle créait sans aucun patron ... une femme fantastique, pleine de talent  !!! 

 

2/ Est-ce que cette image a une place dans votre parcours créatif, si oui laquelle ?

 

J'ai toujours créé , depuis ma plus tendre enfance , puisque alors , je créais les vête-

ments de mes poupées, en voulant imiter ma mère ... J'avais à disposition des matières

très nobles, ce qui me permettais de faire des choses excises , qui rendaient vertes de

jalousie mes amies, puisqu'elles avaient acheté toutes les mêmes robes en magasin de

jouet. Moi mes poupées ne ressemblaient à aucunes autres ... je créais aussi leurs

accessoires, leurs bijoux, ce qui m'a permis de développer  toute mon imagination ...

et dieu c'est que je n'en manquait pas à l'époque ... 

3/ Comment vivez-vous votre créativité au quotidien ?

 

Je suis toujours à l’a fus d'idée, de matière à glaner à droite et à gauche, il m'arrive

aussi de récupérer des matériaux avec lesquels je ne sais quoi faire sur le moment,

mais qui me plaisent... je sais déjà que je finirai par leur trouver une dimension artisti-

que. 

J'aime bien l'idée que Rien ne se crée,rien ne se perd,tout se transforme, comme disait

Albert EINSTEIN 

Mes créations ce sont souvent elles qui viennent à moi, sans que je le cherche vraiment

. En fait je ne pars jamais d'une idée, c'est en voyant telle chose ou telle objet, que je

me mets à imaginer la suite, et non l'inverse... enfin je ne sais pas si je me suis faite

bien comprendre ! Si tel est le cas ce n'est pas grave !


4/ Quelle est votre actualité ? 

 

J'ai travaillé sur un projet artistique avec l'Association Domaine Nature qui a pour but

l'insertion et l'aide aux enfants et adultes handicapés, par le biais d'activités de loisirs

et du sport.

Le projet s'appelle  "ON MARCHE SUR LA TÊTE

L’idée de la création d’une œuvre conceptuelle de grande taille réalisée uniquement

avec des matériaux de récupération germait depuis fort longtemps dans mon esprit.

J'ai mis à contribution toute l'équipe ainsi que les personnes qui sont membre de l'as-

sociation ... chacun à participé à sa façon à l'élaboration de l'oeuvre. Donc chacun à

son niveau à pour cette occasion été un "Artiste" !

Le projet sera exposé au Marché des Arts Mulhousien, le 2 septembre à Mulhouse 

square de la bourse.

Bénéfice pour les membres de l'association

  • Travailler autour de l'adaptation et de l'acceptation ; Détourner un objet ou un matériau de son utilisation première pour lui donner une nouvelle fonction c'est comme s'approprier ce nouveau corps et lui donner une nouvelle vie.

  • Développer l'habileté et les talents artistiques

  • Rencontres et échanges notamment lors des expositions

  • Contribuer à sensibiliser les autres aux problématiques liées aux handicap (perte de mobilité et de certaines capacités cognitives)


5/ Quelle est votre évolution, vers quelle direction vont vos recherches artistiques ?

 

Comme je vous l'ai expliqué plus haut, je n'ai pas vraiment de direction ... je créer au grès de mes rencontres sans jamais savoir à l'avance vers quoi je me dirige. Je fais confiance au hasard !!! 

Toutefois, j'ai quand même une idée fixe, celle d’interpeller les visiteurs pour les faire réfléchir sur le monde dans lequel on vit ... pour qu'il ai de la matière à discutions (enfin pas toujours , je l'avoue ... mais le plus souvent possible, rire)


6/ Enfin un mot sur le monde actuel de l'art et les difficultés qu'il rencontre, qu'en pensez-vous, quels remèdes préconiseriez-vous ?

 

Je ne me pose pas vraiment la question, je crois que nous sommes dans une aire de changement à tout les niveaux... Les médias ainsi qu'internet nous permettent d'être plus qu'informé, et je crois que nous nous dirigeons vers plus de partage et d'humanité et que l'Art permettra d'ouvrir des consciences pour que le monde devienne meilleur ... Enfin c'est ce que j'ose d'imaginer. 

Je crois qu'il y a de plus en plus d'artistes engagés qui dénoncent le fait que le monde ne tourne plus très rond et que des changement sont nécessaires.

Mais pour cela il faudrait que l'état débloque de vrais moyen financier, pour les artistes, pour qu'ils puissent continuer à donner de la matière à réflexion à l'humanité !!!

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)