Lettre ouverte à monsieur le professeur Didier Raoult

 

Je vous écris.. .parce que je ne peux pas faire autrement.

Comme une grande majorité de Français, j'ai suivi vos travaux, vos publications et les tombereaux de critiques, voire

d'insultes qui ont été déversés sur vous. Alors, tout d'abord merci. Merci pour avoir reçu les malades, les avoir

soignés et les avoir guéris. Merci d'avoir assuré pleinement votre rôle de médecin.

Merci d'avoir rassuré les Français quand on s'employait à les enfermer et à les terroriser, ce qui était ce qu'on pouvait

faire de pire pour leur santé.

Merci d'avoir, avec quelques autres au caractère bien trempé, sauvé l'honneur de la médecine française, agressée et

ridiculisée par le pouvoir politique. L'ordre donné de refuser de soigner et de prescrire, à ma connaissance unique dans le monde et dans l'histoire, même par les régimes les plus « controversés », restera la marque la plus scandaleuse de l'action des pouvoirs publics durant cette pandémie. Vous vous êtes dressé. Vous avez condamné. Vous avez souligné l'évidence devant les parlementaires : les représentants de l'Ordre des Médecins auraient dû immédiatement présenter leur démission.

Merci d'avoir préconisé un traitement bon marché et efficace. Vous êtes un héros au Sénégal, en Algérie et dans bien d'autres pays qui n'avaient pas les moyens de la « meilleure médecine du monde » et qui, grâce à vous, ont eu des résultats dix fois meilleurs qu'elle. Merci pour toutes les vies sauvées.

Mais votre tâche n'est pas terminée.

Permettez moi de faire un saut dans le passé, et de parler du général De Gaulle.

Je sais que vous avez une grande admiration pour lui. Moi aussi. Mais l'histoire de ses successeurs a mis en évidence une faille terrible dans son héritage.

Le Général avait besoin d'une constitution à sa taille pour accomplir la tâche qui était la sienne : Algérie, décolonisation, indépendance vis à vis des USA, sortie de l'OTAN etc. Il s'est doté d'un pouvoir quasi royal.

Il pouvait se le permettre, il en avait la LEGITIMITE. Appel du 18 juin, organisation de la Résistance, indépendance sauvée par le discours de Bayeux , gouvernement avec les communistes, mesures sociales, paix civile préservée, il ne se présentait pas devant le peuple français les mains vides. Les SERVICES RENDUS étaient immenses.

Mais il a légué cette capacité énorme à tous ses successeurs. La dégradation de la légitimité a été spectaculaire. Nous avons aujourd'hui un président au pouvoir absolu qui n'a rien donné à son pays, qui n'a pas géré le moindre village, qui n'a rien prouvé d'autre que sa capacité à servir les intérêts de la banque Rothschild et les siens. La gestion du COVID lui donne un quasi droit de vie et de mort sur les Français. Combien de milliers de décès sont dus à son incompétence et ses mauvais choix ?

Pour en revenir au Général, il est paru récemment une rare photo de lui avec sa fille Anne sur les genoux. La formidable dignité qui se dégage de cette petite handicapée portée par la tendresse de son père est bouleversante. Force de caractère et grandeur d'âme sans lesquels il n'y a pas d'homme d'État.

Les médias diraient aujourd'hui que le Général est un « populiste ». Ils auraient raison. Il défendait son pays et son peuple auquel il donnait régulièrement la parole. Ce que nous appelions un démocrate lorsque les mots avaient encore un sens. Vous êtes de la même école puisque vous adhérez, en très bonne compagnie au groupe « FRONT POPULAIRE » créé par Michel Onfray.

Souverainiste, démocratique, participatif.

L'échéance électorale se rapproche, le « FRONT » va devoir entrer dans l'arène.

La bataille sera rude, les adversaires sont puissants. Macron a été élu comme un président de république bananière. J'en avais fait la remarque au marchand de journaux de l'aéroport de Bastia. Mon fils prenait l'avion 4 jours avant le deuxième tour des élections présidentielles en 2017. Le kiosquier avait organisé une sorte d'allée qui menait à sa caisse. De chaque côté, les couvertures de TOUS les magazines du moment (féminins compris). Exclusivement Macron. Macron et sa femme. Sa femme et ses enfants. Seul l' « Obs » présentait en silhouette noire sur fond blanc, les profils de Macron et celui de Marine Le Pen dont c'était la seule image dans tout le magasin.

« Bienvenue en Corée du Nord ! » ai-je lancé. Le facétieux marchand a éclaté de rire !

Ne parlons pas des émissions politiques, à peine orientées, et de commentaires dévalorisants et constants qui suivaient toute intervention d'un rival sur les bien nommées « chaînes » d'information permanente. Comment peut-on écouter les émissions C politique, C à vous, etc, et se gausser de la propagande Russe ? Et on ne parle pas de BFM !

Macron était le candidat des...autres. Les ennemis des « populistes ». Ceux que Macron nomme de façon amusante les « progressistes » (on essaie de déceler en vain le moindre signe de progrès !).

Publicité

Car il n'existe plus que deux partis. Les « populistes » donc et ceux qui ne croient plus aux nations, aux civilisations, aux peuples. Ils sont mondialistes, très favorables à une Union Européenne (ils en sont les promoteurs) dont la seule règle est la recherche du profit maximal dans une économie de concurrence libre et forcenée.

L'économie, le marché, régiront le monde.

Un des milliardaires les plus actifs de ce courant de « pensée » en a défini le but en une phrase : « Une société planétaire intégrée, régie par la finance et par une société civile mondiale sans États ».

Macron est l'homme de ce parti soutenu par la presque totalité des grandes fortunes mondiales. Ce parti qui a le soutien de toute la presse et de tous les grands médias. Ce parti qui combat tous ceux qui prétendent défendre leur Nation. Les Poutine, Orban, Bolsonaro et...cet horrible Trump qui a proclamé stupidement « América first » alors que seul le bénéfice importe ! Trouvez donc un journaliste des grands médias français qui vante les qualités de Trump ou de Poutine... Et il est inutile de leur donner des consignes, le moindre débutant sait qu'un écart signifierait la fin de sa carrière. Cette pensée unique, véritable « Pravda » à têtes multiples, ne concerne pas que la politique. Les religions sont systématiquement décriées ou méprisées, de même que la famille traditionnelle, patriarcale. Plus de nation, plus de religion, plus de famille. Des individus, des consommateurs connectés et pilotés.

Mais revenons à nos élections.

La quasi-totalité des partis français sont Macron/compatibles.

Un « Républicain », un « Socialiste », un « Vert », tous pro-européens et mondialistes, peuvent se fondre voluptueusement dans ce moule. Même le parti de Marine Le Pen, qui s'est follement « dédiabolisé » pourrait intégrer ce joli monde. Seuls quelques personnalités des « Insoumis ».. . (j'avais quelques espoirs en François Ruffin mais les pesanteurs "Mélanchoniennes" doivent être bien trop fortes).

La lutte est sans espoir ? Pas si sûr !

Il s'est produit un événement qui a mis au grand jour pour la terre entière le côté hautement nauséabond de ce monde « régi par la finance ». La crise du CORONAVIRUS.

Je ne crois pas, comme Michel Onfray, que cette idéologie soit « populicide ». Elle est celle du règne absolu de la CORRUPTION.

En vieux lecteur de CHESTERTON, j'étais instruit :

«  Je sais que la manufacture la plus moderne s'est sérieusement appliquée à essayer de produire une aiguille de grosseur anormale. Je sais que les biologistes se sont récemment évertués à découvrir un chameau de toute petite taille. Mais que nous rapetissions le chameau au minimum ou que nous ouvrions le chas de l’aiguille au maximum ; pour peu, en somme que nous prenions les paroles du Christ dans leur sens le plus faible, elles sembleraient tout de même vouloir dire que les riches ne sont guère de nature à être dignes de confiance du point de vue moral (« Il est plus aisé pour un chameau d’entrer par le trou d’une aiguille que pour un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » Matthieu 19,23)...

Vous entendez sans cesse les gens soutenir que l’homme riche ne saurait se laisser corrompre. La réalité, bien entendu, c’est que l’homme riche se laisse soudoyer : il s’est déjà laissé soudoyer. C’est pourquoi il est riche ! L’opinion de christianisme est qu’un homme qui dépend du luxe dont nous jouissons ici-bas est un homme corrompu, spirituellement corrompu, politiquement corrompu, financièrement corrompu. Il est une chose que le Christ et tous les saints ont dite avec une sorte de véhémente monotonie .Ils ont dit simplement qu’être riche, c’ est être en danger de naufrage moral »

ORTHODOXIE (L’éternelle révolution). P 188

Mais ici, nous en avons la démonstration aveuglante. Ce n'est pas la santé des hommes qui guide les énormes entreprises pharmaceutiques mais la recherche constante du profit maximal. Et elles sont prêtes à tout.

La corruption a été au centre de la tourmente, du véritable ouragan au centre duquel vous vous êtes retrouvé. Avec l'indécence et l'impudeur qui caractérise notre époque nous avons vu défiler, dans nos « étranges lucarnes », de curieux procureurs qui ne soignaient personne ou si peu, mais gagnaient beaucoup d'argent. Votre réussite mettait leurs revenus en danger, comme elle mettait en relief l'incompétence de nos responsables de la santé (dont les intérêts financiers étaient parfois également touchés). Les Français ont assisté en direct, éberlués mais informés par internet , à un véritable festival de conflits d'intérêt. Vous parlez de « bouffées délirantes », vous avez certainement raison. Mais des bouffons délirants ont envahi les écrans de télévision face auxquels nous étions confinés.

Triche à tous les étages, études frauduleuses, manipulation des chiffres, c'est dans le monde entier que la finance rugit et trépigne. C'est la course aux médicaments les plus juteux, le vaccin devient l'affaire du siècle, et si, en plus, cela permet de dénigrer Trump, c'est tout bénef !

Répugnant spectacle. Et on se prend à imaginer tout problème d'une autre nature géré selon les lois du libre marché et de la concurrence. Une crise alimentaire avec Monsanto, Bayer, Amazon etc. Horreur !

Nous sommes à un moment décisif . Beaucoup d'entre nous entrevoient un horizon à la 1984. Les corrompus ne doivent pas gagner cette fois.

Je crois que seul le FRONT POPULAIRE est apte à faire face.

Il préconise une gestion collective du pays, un groupe d'hommes et de femmes, économistes, professionnels du droit, historiens, philosophes, représentants des corps de métiers, s'accordant sur les principes essentiels : souverainisme et guerre totale à la corruption.

Il faut toutefois, en l'état actuel de la Constitution une personne, un porte-drapeau, qui représente le collectif pour le choix des citoyens.

Ce « candidat » ne doit pas provenir du monde politique professionnel très dévalorisé aux yeux des Français (c'est un vœu déjà exprimé par Michel Onfray)

Publicité

Pour avoir une chance de victoire, ce porte drapeau doit être très populaire.

Il doit avoir exercé une activité bénéfique durant la période que nous venons de traverser.

Être un représentant crédible et expérimenté de la dénonciation et de la lutte contre les corrupteurs et les corrompus.

Il ne doit pas être arrogant. Nous ne votons pas pour élire un roi omniscient mais pour un groupe pratiquant l'échange et consultant régulièrement les Français. Que le représentant choisi refuse la charge dans un premier temps serait un excellent signal.

Je crois, cher Professeur, que avez pu facilement vous reconnaître dans le portrait que je viens d'élaborer. Je ne suis pas seul à penser ainsi et, si vous acceptiez cette charge, vos chances de gagner au nom du Front Populaire, NOS CHANCES de voir se lever les nuages sombres qui pèsent sur l'avenir de nos enfants ne seraient pas minces.

Les 55% de Français qui ont refusé la Constitution Européenne, dont les partis traditionnels se sont ouvertement moqués et qui constituent l'essentiel de la majorité d'abstentionnistes écœurés de la politique...

Les patriotes qui ne sont pas prêts à accompagner Marine le Pen dans sa cascade de défaites...

Les amoureux de notre nation que le racisme révulse...

Les Gaullistes qui ne se reconnaissent pas dans la soumission à cette Union Européenne des soi-disant « Républicains »...

Les partisans de Macron déçus et écœurés ...

Les Socialistes écœurés par la sujétion de leurs responsables au monde de la finance....

Le Peuple de gauche attaché à notre histoire, à notre culture et à nos traditions...

Les Insoumis excédés par les règles européennes et refusant, eux aussi, de suivre leur leader dans sa succession d'échecs...

Peuvent se battre avec FRONT POPULAIRE et son porte drapeau. Et ça fait du monde !

J'ajoute un argument qui nous est propre, à moi et ma famille.

Nous avons vécu vingt cinq ans en Afrique Noire où j'étais enseignant et mon épouse bibliothécaire. Elle a donné naissance à notre fille aînée à l'hôpital de Ougadougou. C'est le médecin colonel CERUTTI qui a procédé à l'accouchement (votre père l'a peut-être fréquenté). Nous avons connu beaucoup de médecins militaires durant ces années. Ils sont parfois venus à notre secours. Ils exercent avec compétence, soignent, guérissent jusqu'à l'épuisement, malgré des conditions épouvantables, dans des hôpitaux qui ressemblent à des anti chambres de l'enfer. Rétribués par leur solde de militaires. Sans jamais se plaindre.

Oui, pour eux, les mots HONNEUR et DEVOIR ont encore un sens.

Ces mots sont dans vos gènes.

Nous comptons sur vous professeur.

furax

https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-monsieur-le-227335

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)