Environnement : Comment protéger les bouches de Bonifacio des dangers du trafic maritime ?

 

Le cargo Rhodanus s'est échoué dimanche le 13 octobre dernier dans les Bouches de Bonifacio / © Jean-André Marchiani / ViaStella

partages

L'échouement du navire Rhodanus, il y a trois mois, est venu rappeler une nouvelle fois le besoin de mesures concrètes pour préserver l'écosystème d'un détroit international très fréquenté. 

Par Sébastien Bonifay Publié le 12/01/2020 à 12:23 Mis à jour le 12/01/2020 à 14:41

"Il faut avoir conscience de ce qu'aurait pu être une nappe de pétrole qui se serait échappée du Rhodanus. En vingt-quatre heures, elle aurait souillé les falaise de Bonifaziu, et elle aurait bifurqué sur Capo di Feno pour revenir sur Lavezzi, Cavallo, en moins de soixante-douze heures."
 

Bonifacio (Corse du Sud). / © G. BEZIE / FTVIASTELLA



Le tableau que dépeint Jean-Michel Culioli, le directeur de la Réserve naturelle des bouches de Bonifacio, est inquiétant. 
Et permet de réaliser la catastrophe que l'on a évitée, de peu, il y a 3 mois,
Le 13 octobre dernier, le Rhodanus s'échouait à Cala Longa, à l'entrée des bouches, alors que l'officier de quart s''était endormi
 

Bonifacio : une brèche découverte dans la coque du Rhodanus pourrait compliquer le déséchouement 



Après des heures d'analyses, d'évaluations, et une semaine d'opérations, dont celle essentielle, qui devait parvenir à extraire les 38 tonnes de carburant à son bord, le navire était désenchoué et remorqué à Fos-sur-Mer. 

 

 

 

 

 

         Remorquage du Rhodanus par le VB Fos, sous la surveillance du Jason puis de l'Abeille Flandre. / © Préfecture maritime de Méditerranée



Mais cette nouvelle alerte a souligné l'importance de la préservation de cette zone sensible.
Et l'urgence qu'il y a à trouver les moyens de protéger un écosystème remarquable, ouvert à la libre circulation des bateaux de commerce, selon le droit international.

Notre équipe s'est rendue à Bonifacio pour faire le point sur la situation :
 

l'accident du Rhodanus, trois mois après
Intervenants - Alain Tafani Président pilotage des ports (Corse-du-Sud) Jean-Michel Culioli Directeur de la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio Jean-Charles Orsucci Maire de Bonifacio

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)