Odile de Petriconi

 

Vit à Bastia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles :

Ce premier tome s'intitule "Les siècles maudits" et explique l'histoire de la Corse de l'an mille jusqu'au 16ème à la disparition de Sampiero Corso.

Il s'agit d'une BD pour adolescents et adultes. Le travail conjoint de Jean-Claude Rogliano (pour le texte) et de Michel Espinosa (pour les dessins) est remarquable. Cette BD est une excellente initiative car elle "vulgarise", intelligemment, l'histoire très compliquée, mouvementée et sanglante de la Corse. Beaucoup d'historiens insulaires ont rédigé des livres remarquables consacrés à l'histoire de l'île, mais la lecture en reste compliquée et peut rebuter tant les événements s'enchaînent. C'est ainsi qu'une bonne partie des insulaires ignorent les faits marquants qui ont jalonné l'histoire de leur île, principalement en ce qui concerne les dates et les héros les plus éloignés...

La sensibilisation débute à Pascal Paoli, pour les plus curieux... et encore!!! La faute réside dans le fait que l'histoire de la Corse n'est pas enseignée, alors qu'elle est si particulière, si riche, si chaotique. (L'histoire des régions, quelles qu'elles soient devrait d'ailleurs être enseignée partout sur le continent, car la France a évolué au cours des siècles et sa cartographie n'a cessé d'être modifiée... il est important pour tout un chacun d'avoir des racines et de savoir d'où l'on vient, cela se fait dans un premier temps par le biais de l'Histoire - régionale d'abord, puis élargie au territoire).

Cette BD a donc valeur d'oeuvre publique, car bien documentée et très agréable à découvrir, elle est un support qui permet au lecteur d'appréhender les évènements essentiels et chronologiques de l'histoire de l'île. Cet album devra être lu et relu, afin de mieux comprendre les enchaînements et se familiariser avec les époques, les chefs historiques insulaires, et les divers occupants. Le texte est clair et précis, et vient éclairer le lecteur. Les dessins sont soignés. Il s'agit là d'un travail d'une grande qualité, mais qui est réservé aux adolescents et adultes, car naturellement il y a des scènes de violence...
Un album qui était attendu, car nécessaire. 

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)