Louis

Militant...

"Depuis les révélations du Monde, le 18 juillet dernier, au sujet d’Alexandre Benalla, nombreux sont ceux qui cherchent à en savoir davantage sur l’ex-garde du corps d’Emmanuel Macron. C’est d’ailleurs à sa mère qu’il doit son engagement politique."

On essaye de nous faire croire à une tempête dans un verre d'eau... alors que c'est tout le fonctionnement de l'Etat Français qui est mis en cause, les abus de pouvoir tous ces dirigeants qui sont mis sous la lumière et qui lisent consciencieusement leurs déclarations écrites en hâte... Mais qu'ils n'aiment pas être des cibles, eux qui ciblent les français et dont c'est le fond de commerce. Oui un commerce républicain qui a grande peur de ce qui arrive !

Affaire Benalla :

"il y aura un avant et un après... plus jamais rien ne sera pareil..."

"Emmanuel Macron traverse sans doute la plus grave crise politique depuis son élection en mai 2017. La semaine dernière, Le Monde révélait qu’Alexandre Benalla, l’ancien garde du corps du président, s’en était violemment pris à des jeunes le 1er mai lors d’une manifestation qui s’était terminée place de la Contrescarpe, dans le 5e arrondissement de Paris. Une altercation qui a mis le feu aux poudres et conduit le jeune homme en garde à vue.

Silencieux depuis les premières révélations de cette affaire, Emmanuel Macron est apparu ce mardi en compagnie d’une fervente défenseuse de la cause animale… Brigitte Bardot ! Un rendez-vous au cours duquel « tous les aspects de la condition animale en France et ses attentes » ont été évoqués. Si la star de cinéma avait déjà rencontré Nicolas Sarkozy à ce sujet en 2007, elle espère que les choses avancent davantage avec l’actuel chef de l’Etat. Elle l’avait d’ailleurs interpellé en début d’année sur le « retour des chasses présidentielles et les reculades concernant la vidéosurveillance dans les abattoirs ».

Si cet entretien promettait d’être animé, il n’en était rien. La pensionnaire de la Madrague en est ressortie satisfaite, comme le rapporte Christophe Marie, son bras droit. « Globalement Brigitte a été très agréablement surprise par cet entretien, Emmanuel Macron était dans une démarche réfléchie et intellectuelle à la différence de Nicolas Sarkozy autrefois qui était plus dans la séduction pour faire plaisir à Brigitte sans vraiment être dans l’analyse de ses demandes qu’il n’a d’ailleurs pas tenues… » Présent durant l’entrevue, Nemo a dû certainement faire les yeux doux à BB.

Très proche d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla l’est tout autant de la première dame. Une relation qui va bien au-delà des portails de l’Elysée…

Depuis des jours, on ne parle que de ça. Alexandre Benalla, chargé de mission à l’Elysée, a été filmé en train de frapper des manifestants le 1er mai dernier. Une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux et qui montre l’homme avec un brassard et un casque de CRS. Des images surréalistes et très graves où on le voit en compagnie de Vincent Crase, ex-employé de la République en Marche. Les deux hommes ont finalement été mis en examen pour « violences en réunion n'ayant pas entraîné d'incapacité » et « immixtion dans l'exercice d'une fonction publique ».

De son côté, Alexandre Benalla a aussi été mis en examen pour « port public et sans droit d'insignes réglementés », « recel de détournement d'images issues d'un système de vidéo-protection » et « recel de violation du secret professionnel. » Un scandale qui ne s’arrête pas à ces seuls chefs d’accusation puisque des rumeurs font aussi état du statut très privilégié d’Alexandre Benalla auprès de l’Elysée. Luxueux appartement de 300m2 avec un budget travaux de 180 000 euros, voiture de fonction ou encore salaire de 10 000 euros par mois : le protégé du Président aurait bien des avantages.

Alexandre Benalla inséparable d’Emmanuel et Brigitte Macron

Alexandre Benalla est bien plus qu’un simple collaborateur pour Emmanuel Macron. Comme l’a révélé L’Opinion, le chef de l’Etat a une si grande confiance en lui qu’il lui confie même les clés de sa résidence au Touquet de son épouse Brigitte. « Ses compétences ne sont sans doute pas la bonne explication : Benalla avait des fonctions subalternes, mais il vivait dans l'intimité du couple présidentiel, a révélé une source proche du Président. Il a donc eu à connaître des choses qui font qu'il avait un statut réel auprès du Président, bien supérieur à son statut sur le papier.  »

Alexandre Benalla est donc non seulement proche d’Emmanuel Macron mais également de la première dame. L’Opinion révèle même que le collaborateur de l’Elysée suit le couple présidentiel pendant leurs voyages pour assurer sa sécurité. De leur déplacement à Marseille en août dernier à leur petit séjour dans les Pyrénées en décembre 2017, Alexandre Benalla est donc très lié au chef de l’Etat et à son épouse. Et s’il appartient au cercle très fermé du Président et de Brigitte Macron, c’est qu’il a également toute la confiance de celle-ci, qu’il a côtoyée de très près. « Macron a dix mecs autour de lui dans lesquels il a toute confiance, et c'est tout. Et côté vie privée, lorsqu'il s'agit de Brigitte, de ses petits-enfants, de ses amis, etc., il est hyper méfiant, pour ne pas dire parano », a expliqué un participant à la campagne du parti En Marche. Il a aussi révélé que le Président ne souhaitait pas « faire des sacrifices » ni « retrouver sa vie privée » dans les médias.

Brigitte Macron pourrait également être impliquée dans le scandale en étant auditionnée par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale, si son mari refuse de parler. Ce mardi 24 juillet, Emmanuel Macron, resté très discret, a cependant brisé le silence pour répondre à toutes les rumeurs, même les plus folles. « Alexandre Benalla n’a jamais été mon amant », a-t-il lancé face aux députés de la majorité à la Maison de l'Amérique latine à Paris. Voilà qui a le mérite d’être clair."

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)