Trump mania
To get this weekly Trump update sent to your inbox, click here

Day 291 — Nov. 7

Happy one-year anniversary

Just one day after urging Japan to fight North Korea’s nuclear threats with “a lot” of weapons bought directly from U.S, Trump managed to deliver an entire speech in South Korea without once calling Kim Jong Un by the nickname “Little Rocket Man.” In fact, Trump seemed to stick to the teleprompter for most of his remarks to the South Korean National Assembly, though he squeezed in a plug for his golf course in New Jersey.

“This is a very different administration than the United States has had in the past. Today I hope I speak not only for our countries but for all civilized nations when I say to the North: Do not underestimate us. And do not try us,” the president said.

The president’s speech came on the heels of major losses for Republican lawmakers throughout the country a year after Trump’s win in 2016. Voters delivered historic wins for minorities, LGBTQ people, and women in a bevy of state and local contests. In particular, Trump had actively campaigned on Twitter and in robo-calls (but not on the ground) for Republican Ed Gillespie, but when he lost Virginia’s governor race to Democrat Ralph Northam, Trump said it was  because Gillespie “did not embrace me or what I stand for.”

The Government Accountability Office has beef with Environmental Protection Agency chief Scott Pruitt for appearing in a video for a cattle-farming lobby. In a letter made public Friday afternoon, the GAO confirmed it would be looking into whether Pruitt had violated its propaganda rule.

                                                                                                                     --------------------------------------

Jour 291 - 7 novembre Joyeux anniversaire d'un an

Juste un jour après avoir exhorté le Japon à combattre les menaces nucléaires de la Corée du Nord avec "beaucoup" d'armes achetées directement aux Etats-Unis, Trump a réussi à prononcer un discours entier en Corée du Sud sans appeler Kim Jong Un par le surnom de "Little Rocket Man". Trump sembla s'en tenir au téléprompteur pour la plupart de ses remarques à l'Assemblée nationale sud-coréenne, bien qu'il ait serré un bouchon pour son terrain de golf dans le New Jersey. "C'est une administration très différente de celle des Etats-Unis dans le passé. Aujourd'hui, j'espère que je parle non seulement pour nos pays mais pour toutes les nations civilisées quand je dis au Nord : ne nous sous-estimez pas. Et ne nous essayez pas", a déclaré le président. (...)

Le discours sur l'Iran prononcé vendredi par le président américain Donald Trump viole l'accord sur le nucléaire iranien, a estimé le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, dans un entretien diffusé dans la nuit de samedi à dimanche.

"Les propos de Trump sont en contradiction avec les articles 26, 28 et 29 de l'accord sur le nucléaire" iranien de 2015, a déclaré M. Zarif à la télévision publique iranienne. "J'ai déjà écrit neuf lettres (à Federica Mogherini, haute-représentante de l'Union européenne pour la politique extérieure, qui coordonne le suivi de l'accord) pour souligner les manquements et les violations et je vais écrire une nouvelle lettre à propos des déclarations de Trump."

Aurons-nous une guerre de plus ? L'année 2018 va être difficile. Si comme disait Voltaire : "Tes destins sont d'un homme, et tes vœux sont d'un Dieu." Eh bien, pourvus que notre destin ne soit pas dans les mains de Donald pour tous les petits Mickeys que nous sommes !

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)