Les fonctionnaires fédéraux et les voyageurs devront être vaccinés d’ici novembre

Le gouvernement Trudeau a présenté mercredi matin les détails de la politique vaccinale qu’il s’était engagé à mettre en œuvre. JUSTIN TANG LA PRESSE CANADIENNE

Les quelques 267 000 fonctionnaires fédéraux auront jusqu'au 29 octobre pour se faire vacciner et les récalcitrants seront forcés d'être en congé sans solde à compter du 15 novembre. Les voyageurs devront quant à eux être vaccinés dès le 30 octobre s’ils veulent se déplacer à l’intérieur du pays par avion, par train, ou sur bateau de croisière pour plus de 24 heures. Une preuve de vaccination sera exigée.

Des exemptions sont prévues pour ceux qui ont des contre-indications médicales ou qui invoqueront des motifs religieux. Le premier ministre Justin Trudeau a fait savoir qu’il voulait «encourager» davantage la vaccination au Canada. «Si vous avez fait ce qu’il se doit et que vous vous êtes fait vacciner, vous méritez la liberté d’être protégé contre la COVID», a-t-il fait valoir.

Bilan COVID

Le Québec recense 506 nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui, et trois décès supplémentaires sont déplorés. Deux cent quatre-vingt-quatorze personnes sont actuellement hospitalisées, une hausse de trois, dont 90 aux soins intensifs.

Pour ce qui est de la vaccination, 8846 doses ont été administrées au Québec dans les 24 dernières heures, pour un total de 12 963 912. À l’extérieur de la province, ce sont 193 888 doses qui ont été reçues.

Selon l’Institut national de santé publique du Québec, 78,5% de la population a reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19. Chez les 12 ans et plus, 89,6% ont reçu au moins une dose et 86% sont adéquatement vaccinés.

Par ailleurs, une commission parlementaire de l’Assemblée nationale a refusé de se saisir d’une pétition contre le passeport vaccinal promue par le chef conservateur, Éric Duhaime, et dont le nombre de signataires avait dépassé la barre des 100 000 noms, selon ce qu’a appris Le Devoir.

justin-et-sophie-gregoire-trudeau.jpeg