Roland Lombardi est consultant indépendant et analyste chez JFC-Conseil. Il est par ailleurs docteur en histoire et chercheur associé à l'IREMAM, Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman d’Aix-Marseille Université, également membre actif de l’association Euromed-IHEDN.

Il est spécialiste des relations internationales, particulièrement de la région du Maghreb et du Moyen-Orient, ainsi que des problématiques de géopolitique, de sécurité et de défense.

Sur Twitter @rlombardi2014

Sur Facebook 

Dimanche 22 avril

Le Club de la Presse Corse sera au Parc Galea et y recevra Roland Lombardi à 11 heures. A 15 heures vous aurez le plaisir d'écouter l'intervention de Vincent Cespedès. Merci à nos amis du Parc Galea !
Le programme du Parc est en PDD... ici

 

Quelques questions qui lui seront posées :

Vous sentez-vous journaliste ou historien ?

Comment en êtes-vous venu à vous intéresser au Moyen Orient et à ces conflits ?

Comment sélectionnez-vous les sujets, du moins leur approche, est-ce en fonction de vos interlocuteurs ou d'un besoin d'information que vous sentez poindre ?

Quelle part de vous même y mettez-vous

Pourquoi avoir eu cette approche moyenne-orientale, y-a-t-il eu un facteur déclenchant ?

Etes-vous proches d'autres journalistes de terrain ? en conflit analytique, peut-être ?

Qui est Roland Lombardi ? source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Lombardi

Roland Lombardi est un historien français d’origine corse, né à Marseille en 1975.

Il est surtout connu pour être un consultant et un analyste spécialiste des relations internationales, particulièrement sur la région du Maghreb et du Moyen-Orient, ainsi que des problématiques de géopolitique, de sécurité et de défense.

 

Sommaire

 

Biographie :

Ancien engagé parachutiste dans l’infanterie de marine, puis agent de sécurité, il intègre en 1997 le Groupe La Poste grâce à son passé de compétiteur sportif (arts martiaux, sports de combat) dans le club de son quartier de La Belle de Mai, l’ASPTT.

Il gravit les échelons et devient cadre manager à partir de 2006 puis responsable logisticien et expert international au sein de la Direction du Réseau Logistique et des Opérations Internationales du groupe en 2013.

En parallèle à ses activités professionnelles, il reprend des études d’histoire en 2005, tout en se spécialisant sur le Moyen-Orient. En 2009, son master de recherche fut encadré par Robert Ilbert, Professeur à l’Université d’Aix Marseille I et orientaliste renommé. Son mémoire s’intitulait : « Israël et la guerre d’Algérie (1954-1962), regard et implication de l’État hébreu dans le conflit ». Il fut publié aux éditions Prolégomènes en 2009 et réédité en 2015 avec pour titre : Israël au secours de l’Algérie française, l’État hébreu et la guerre d’Algérie (1954-1962).

Arabisant, il a effectué une formation d’arabe au Département d'Enseignement de l'Arabe Contemporain (DEAC) du Caire en 2011 et a suivi de 2012 à 2013, grâce à un congé de formation, les cours des diplômes universitaires d’arabe et d’hébreu.

En juillet 2015, il devient docteur en histoire après avoir soutenu sa thèse, dirigée par le Professeur Philippe Cassuto et intitulée : « Les relations franco-israéliennes pendant la guerre du Liban (1975-1990), au travers de la politique arabe de la France initiée à partir de 1962 » (en cours de publication).

Les membres de son jury étaient le Pr Michel Abitbol de l’Université hébraïque de Jérusalem, le Pr Guy Drouot de l’Institut d’Études politiques d’Aix-en-Provence et Pierre Razoux, Directeur de Recherche, à l’Institut de recherche stratégique de l'École militaire de Paris(IRSEM).

Depuis septembre 2015, il est chercheur associé à l’IREMAM (Institut de Recherches et d’études sur le monde arabe et musulman) d’Aix Marseille Université1 .

Par ailleurs, il est depuis 2012, membre actif de l’Association Euromed-IHEDN2,3 et Consultant géopolitique indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC conseil fondé par l’Amiral Jean-François Coustillière4.

C’est en tant que consultant expert, qu’il effectue diverses missions d’analyse et de consultance en risques-pays sur le Maghreb et le Moyen-Orient et qu’il apporte son concours auprès de différents organismes, centres de recherches, d’entreprises et groupes, privés et publics, français et étrangers.

Il est régulièrement sollicité par des médias français et étrangers (Radio Algérie, Radio Méditerranée internationale, Medi 1 Radio, Radio Notre-DameRFILe Point5 , 20 Minutes6 , AtlanticoLa Vie7 , Valeurs actuellesL’Humanité, Mediaterranee8 , France 249 , TV5 Monde, ABC (Espagne)10 , Il Foglio11 (Italie) , I24news12 , RT France13 , Sputnik14 , 54 États (Afrique), Algérie36015 , Le360Afrique16…). Auteur de nombreux articles et analyses, il collabore régulièrement avec des sites d’information comme notamment Econostrum, Kapitalis (Tunisie), The Times of Israel17 (Israël) , Atlantico18 ou Le Figaro19.

Analyses à contre-courant sur les Printemps arabes :

Effectuant de nombreux séjours au Moyen-Orient notamment de 2011 à 2014, durant les Printemps arabes, il est un des premiers et rares spécialistes français à avoir été très sceptiques quant à l’issue positive de ces bouleversements.

Notamment pour l'Égypte, dans une communication intitulée : « L’armée égyptienne et le printemps du Nil, ou l’art du coup d’État permanent », lors d’un colloque au Centre de Recherches des Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, “Armées et révolutions arabes”, en septembre 2012, et alors que les Frères musulmans accèdent à la présidence avec Mohamed Morsi, il annonce la résilience de l’armée égyptienne face à la victoire des islamistes20 . Plus tard, en février 2013, dans un article paru dans la Revue Moyen-Orient, il évoque, avec 5 mois d’avance, un coup d’État de l’armée égyptienne et la montée en puissance d’un quasi inconnu, le général Abdel Fattah al-Sissi21 ! Suite à ces évènements, là encore, il est un des rares spécialistes à écarter le risque d’une guerre civile en Égypte22 .

Au sujet de la Syrie également, comme son ami Fabrice Balanche, il est un des rares chercheurs français à ne pas croire à la chute si régulièrement annoncée de Bachar el-Assad23 , tout en étant un des premiers à révéler les enjeux énergétiques du conflit syrien24,25.

Reconnu comme un réaliste doublé d’un fin connaisseur des arcanes moyen-orientales et comme un analyste clairvoyant (dans le milieu des analystes du Moyen-Orient, il est souvent surnommé « El Chouaf », le Devin), il prédit notamment, dès 2013, le succès de la politique russe dans la région26 , les attentats qui toucheront la France à partir de 2015 ( « La France, qui est le deuxième pays musulman d’Europe, après justement la Russie, ne doit pas oublier qu’elle fut touchée à plusieurs reprises par le passé — comme la Russie et malgré nos positions dites «pro-arabes» — par le terrorisme islamiste, et surtout qu’elle peut l’être encore aujourd’hui et demain. Paris n’est malheureusement pas à l’abri d’un nouveau Khaled Kelkal ou d’un Mohamed Merah. Rappelons que plus d’une centaine de Français musulmans combattent actuellement en Syrie aux côtés de groupes djihadistes » )27, la chute de l’État islamique dès septembre 2014 (alors que l’organisation terroriste commence son expansion et engrange ses premières victoires)28, le rôle grandissant du général Haftar en Libye29, ou encore l’échec de la politique régionale saoudienne et le coup d’État (et son échec) en Turquie30 .

  • "Une nouvelle coopération économique décentralisée pour un nouveau partenariat Nord-Sud", Econostrum.info, 15 juillet 2015.

  • "Palmyre : otage de Daesh ou des Occidentaux ?", Econostrum.info, 26 mai 2015.

  • "Israël-Gaza : Pourquoi il n’y aura pas de troisième Intifada et pourquoi le Hamas a commis une erreur qui peut lui être fatale", Atlantico, 13 juillet 2014

  • "Égypte : Al-Sissi en guerre…économique !", Econostrum.info, 23 juin 2014.

  • "Égypte : Al-Sissi Imperator…et après ?", Atlantico, 15 juin 2014.

  • "Syrie : Bachar el-Assad peut-il encore gagner ?", Kapitalis, 20 mai 2014.

  • "Égypte : le retour de la Russie", Esprit Corsaire, Observatoire de la Défense et de la Sécurité, 28 novembre 2013.

  • "Pour en finir avec la politique de gribouille de la France en Méditerranée et au Moyen-Orient", EspritCorsaire, Observatoire de la Défense et de la Sécurité, 9 novembre 2013.

  • "Égypte, Al-Sissi face à son destin", Les Cahiers de l’Islam, 7 septembre 2013.

  • "Guerre en Syrie et géopolitique du gaz", RiskEnergy – Blog de la chaire de Management des Risques Energétiques de l’ESG Management School, 5 mars 2013.

  • "Israël et la Russie : futurs alliés ?", RiskEnergy – Blog de la chaire de Management des Risques Energétiques de l’ESG Management School, décembre 2012.

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)