Portrait de jeune fille
Léa

Lueur des chandelles
sur la couronne de houx


~ fête de Yule

Décembre, du moins la fin du mois ce sont les fêtes de fin d’année et particulièrement Noël où les jouets arrivent…
Certains font le lien avec le petit Jésus, d’autres avec Santa Claus, ou Saint Nicolas, enfin cette période est très chargée en symboles.

Comme un de mes amis qui se reconnaîtra car il est profondément non croyant, je n’ai pas envie de croire aux symboles et donc au symbolisme. C’est trop humain et je me méfie de cette humanité-là. Le symbolisme est un mouvement littéraire né en réaction au naturalisme et à la pensée parnassienne. C’est du moins, ainsi qu’on me l’a enseigné dans une sorte de vision spirituelle du monde. Je trouve agaçant d’exprimer via des symboles et des objets, une vision spirituelle du monde et tenter de nous convaincre que c'est le vrai, pour moi il est surtout question du flou…

Certes les écrits et les œuvres sont belles et chatoyantes et ce n’est pas pour autant que j’ai envie de m’y plier et vous lecteurs de vous y plier aussi…

Si vous êtes sujet à un fort pessimisme ou une attirance pour le rêve et l'ésotérisme et d’une propension à la mélancolie alors, adhérez au club. Il est à noter que le symbole de la femme fatale, très souvent interprété par les symbolistes, s'accompagne d'une forte misogynie, en fait. Il en est de même pour les fêtes de Noël quand l’âge avance… rires !!        LEA...