Gabriel Malek • Président Alter Kapitae

Consultant senior post-croissance

🌸 « Tant que vous nommerez, vous autres chefs d'entreprise, croissance le fait de raser un espace gorgé de vie pour le remplacer par une plateforme commerciale nous n'aurons pas commencé à réfléchir sérieusement
- Tant que le président du MEDEF à l'unissons du chef de l'Etat nommera progrès la mise en place d'une nouvelle génération de téléphonie mobile qui ne répond à strictement aucun besoin mais dont les conséquences délétères pour ne pas dire létales son avérées nous n'aurons pas commencé à réfléchir sérieusement
- Tant qu'un ancien président de la République (Sarkozy en 2019) pourra venir à l'université d'été du patronat pour moquer le discours scientifiquement irréprochable de Greta Thunberg devant un parterre hilare nous n'aurons pas commencé à réfléchir sérieusement »

👉 Dans une prose nette, claire et précise, Aurélien Barrau a tenté de rappeler à la raison les patrons et politiques lors de l'université d'été du Mouvement des Entreprises de France le mardi 30 août en les appelant à penser hors de l'ordre établi.

😵 🎭 Devant l'incompréhension de Estelle BrachlianoffChristophe BéchuThierry MARTELAnne-Cécile Sarfati, l'astrophysicien a tenté d'expliquer pourquoi nos chefs d'entreprise et ministres manquent l'essentiel sur la question du Vivant en trois points :
1 - Ce qui est fait concernant le réchauffement climatique est dérisoire
2 - Le réchauffement climatique est lui même dérisoire face à la crise systémique que nous traversons : « chacun des piliers sur lesquels repose l'habitabilité de notre planète est en train de céder »
3 - Notre rapport au monde fait de l'éradication systématique du vivant une finalité

🌍 🏗  Enfin Aurélien Barrau a eu la justesse de rappeler en début de propos liminaire que l'Occident et le colonialisme/productivisme qui en descendent n'ont de leçon à donner à personne : « Parler d'exemplarité de l'Europe c'est très caractéristique de l'arrogance occidentale. Nous ne sommes pas la solution nous sommes le problème. Ce sont nos valeurs et nos manières d'être qui mène à ce que l'ONU nomme une situation de menace existentielle directe. Et nous en sommes encore à pérorer sur notre exemplarité. Quelle suffisance »

🌼 🙏 Un immense merci à Aurélien Barrau qui, loin des insupportables discours greenwashing autour de la croissance verte, du Métavers ou du consumérisme, a la hauteur de vue pour tracer un vertueux chemin qui passe forcément par une remise en cause complète de notre modèle économique.

Il ne faut pas se contenter de jouer dans la petite marge laissée par le système, mais bouleverser l'ordre établi.