Le service civique, une solution à la crise sanitaire ?

 

 

Il est judicieux de rappeler que le Service Civique a vu le jour en 2010 et rempli depuis son objectif de mobilisation de la jeunesse puisque sur tout le territoire près de 400 000 missions ont été effectuées. Son histoire remonte aux années 1960 avec l’apparition des formes civiles du Service national pour remplacer le service militaire : le service civique est désormais mis en place. Il séduit, de plus en plus sur l'île, des jeunes entre 16 et 25 ans qui se portent volontaires pour donner de leur temps dans des associations, des établissements publics, des collectivités : toujours pour des missions d'intérêt général.

Aujourd’hui les statistiques révèlent que le Service Civique connaît des difficultés pour s’implanter sur les territoires ruraux et faillit par ce fait à sa vocation de mixité sociale.

C’est pour cela que sur le territoire corse, le projet émerge de créer des missions de Services Civiques pour les jeunes des villages, qui se dérouleraient au sein même de ces communes moins accessibles. En effet, entre 16 et 25 ans, la mobilité peut être un frein à l’emploi et le gouvernement tente de faire face à ces contraintes d’éloignement et de déplacement pour recruter des volontaires en milieu rural. La Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale de Corse souhaite s’adresser davantage aux collectivités avec un projet départemental, en soutien et en aide aux populations fragilisées par l’épidémie.

Le gouvernement annonce justement ce mardi 1er décembre l’ouverture de plus de 10.000 missions de Service civique auprès de personnes âgées, en situation d’isolement social ou de vulnérabilité face à la crise sanitaire. L’idée est de produire un lien social intergénérationnel au quotidien où les services civiques deviendraient des acteurs de terrain. Ils pourraient ainsi faire remonter les besoins des gens vers les structures compétentes (santé, service, culture…). Ces missions seront dédiées également à l'accompagnement des personnes âgées résidant en EHPAD.

Face à l’ampleur de nos défis sociaux et environnementaux, le Service Civique offre un cadre d’engagement, dans lequel les jeunes pourront rencontrer des acteurs du monde professionnel. Il permet d’accorder du temps aux autres, de gagner en compétence, en confiance et de réfléchir à son projet d’avenir, tant citoyen que professionnel.

Il est l’occasion de prendre un temps de réflexion, avant la recherche d’un premier emploi, pendant une année de césure ou suite à un décrochage scolaire. Il permet également de mûrir un projet professionnel et de découvrir un domaine d’activité.

Les témoignages sont pourtant divisés entre ceux qui sortent grandis de cette expérience, avec la satisfaction d’avoir donné de leur temps pour une bonne cause. Il arrive même que ces missions soient un tremplin vers un contrat de travail. Mais il y a également ceux qui en sortent désabusés. Certains jeunes ont pu avoir l’impression que leurs structures d’accueil ne jouaient pas vraiment le jeu de l’insertion, mais profitaient d’un moyen de contourner la création d’emplois pour les exploiter en les faisant travailler autant qu’un contrat de travail pour un salaire minimum.

Le tutorat de ces missions est donc un levier, pour éviter ces dérives et sur lequel le gouvernement s’appuie : il demande à ce que l’accompagnement soit scrupuleux et appelle à dénoncer toutes formes d’abus. Cette mission d’intérêt public doit avant tout respecter les fondamentaux qu’elle s’impose : l'intérêt général, la citoyenneté, la mixité, l'accessibilité, la complémentarité, l'initiative, l'accompagnement bienveillant et le respect du statut.

Des référents Service Civique, que vous pouvez contacter au sein des Directions régionales, sont à votre écoute et accompagnent aussi bien les jeunes que les organismes d’accueil.

L’association culturelle Art et Noces Troubles, chargée de promouvoir le Service Civique en Corse, est également mandatée pour répondre à vos questions et assurer leur suivi. N’hésitez pas à vous renseigner et à les contacter via leur page Facebook et Instagram.

Qu’est-ce que le Service Civique ?

Un engagement volontaire indemnisé au service de l'intérêt général :
✔️Il peut s'effectuer en France ou à l'étranger.
✔️ Il est ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans et jusqu'à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap.

✔️Il est indemnisé 580 euros net par mois pour une mission d’une durée de 24 heures par semaine sur 6 à 12 mois.

✔️ Les missions se passent dans les associations, les collectivités, les établissements publics …

✔️ Des missions à exercer dans 9 domaines différents : Sport, Culture et Loisirs, Éducation pour tous, Santé, Citoyenneté, Environnement, Solidarité, Développement international ou Action humanitaire et Intervention d’urgence en cas de crise.

✔️Aucune condition de diplômes ou d’expériences professionnelles n’est requise.

💪 Seuls comptent le Savoir-Être et la Motivation.
 

Comment devenir volontaire ?

Il suffit de se créer un compte et d’envoyer sa candidature sur le site Service Civique

Régie Publicitaire

flora.jpg

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)