Plusieurs femmes accusent Eric Zemmour de
violences sexuelles...

 

 

Plusieurs femmes accusent Eric Zemmour de violences sexuelles 30 avril 2021, Encore une belle pub pour celui qui connait bien 

la Pub... Merci pour lui à Laurent Ruquier pour lui avoir construit son image et à Eric Naulleau pour avoir été son complice...

Ces deux personnalités se disent de gauche... Il y a de quoi rire, oui  car c'est quoi la gauche ? Zemmour peut en parler

d'ailleurs et longuement....

La gauche dite caviar...  Bon je comprends, même si je suis compatissant à l'encontre d'Eric, quand on a pour femme un tel

"canon", Il est impossible de résister à voir ce qui se passe ailleurs. J'imagine les dîners e, tête à tête, les nuits, non... je ne peux pas, mon rédacteur en chef ne m'oblige pas à aller aussi loin. 

Voici un petit condensé, de qui vous donner une opinion sur celui qui aimerait se présenter à l'élection présidentielle... Bon déjà que nous passons pour des cons de gaulois à l'étranger, là on va gagner la timbale !

Eric... je vous assure c'est mon prénom comme lui je ne l'ai pas choisi ! ou appelez-moi Cire...

RIRES !!!! 

Valentina

 

"Ce jeudi 29 avril, Mediapart, après un long travail d’enquête, publie les témoignages de plusieurs femmes qui accusent à leur

tour Eric Zemmour de violences sexuelles. Aurore Van Opstal, journaliste et autrice belge, confie que lors d’une rencontre dans

un café avec le polémiste près du Figaro, ce dernier lui aurait « caressé le genou avec sa main », sous la table et « serait remonté jusqu’à l’entrejambe » alors que le père de la journaliste se trouvait à côté d’eux. « J’étais tétanisée, sous le choc. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait », ajoute-t-elle. Une autre journaliste sous couvert d’anonymat a également rencontré Eric Zemmour dans un café près du Figaro. Leur rencontre ne se serait pas passée comme prévu. « Il n’arrêtait pas de me draguer (…) iI s’est penché et m’a embrassée. Il a mis sa langue et tout », a-t-elle déclaré auprès de nos confrères.

 

Selon les informations de Mediapart. Le 14 octobre 2019, lors de la première de Face à l’info, le chroniqueur aurait écrit un sms à la cheffe d’édition : « Zemmour l’appelait ‘ma belle’ et lui demandait qu’elle ajuste sa cravate le lendemain », raconte un journaliste. Contactée, la cheffe d’édition n’a pas souhaité faire de commentaires.

Il y a quelques années, l’ancien chroniqueur d’"On n’est pas couché" officiait dans Ça se dispute sur i-Télé, devenue aujourd’hui CNews. Une maquilleuse de l’émission a raconté au média son expérience pénible avec l’éditorialiste. « Il m’a plaqué contre le mur et m’a dit : ‘Tu ne comprends pas que je veux baiser avec toi‘, a-t-elle raconté. Plusieurs autres femmes à l’accueil ou aux loges sur la chaîne racontent des expériences désagréables avec Eric Zemmour : « Il a passé sa main sur mes fesses », « Il s’approchait parfois très près pour dire bonjour », se souviennent-elle.

Médiapart a publié une enquête jeudi 29 avril sur des accusations d'agressions sexuelles à l'encontre d'Éric Zemmour. Après Gaëlle Lenfant, élue d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), plusieurs journalistes et employées dans des médias relatent des faits de sexisme et d'agressions sexuelles à leur tour.

Après les accusations d'agression sexuelle de Gaëlle Lenfant, élue d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), à l'encontre d'Éric Zemmour, Médiapart révèle jeudi 29 avril que d'autres femmes ont été victimes du chroniqueur. Elles travaillaient dans des médias, comme maquilleuse, en loge ou à l'accueil au moment des faits qu'elles racontent.

 

Aurore Van Opstal, journaliste et autrice belge, avait témoigné sur Twitter en soutien à Gaëlle Lenfant. "Si je parle aujourd’hui, c’est aussi parce que les féministes nous ont appris que le privé est aussi politique", a-t-elle indiqué au média d'investigation. "Il m'a caressé la cuisse jusqu'à l'entrejambe sous la table du café parisien où nous étions", avait-elle confié sur le réseau social. Elle a ajouté auprès de Médiapart avoir été "tétanisée" par la scène.

Qd j'ai rencontré Éric Zemmour la 1iere fois, au bout de trois min, il m'a caressé la cuisse jusqu'à l'entrejambe sous la table du café parisien où nous étions. Vu mon passé ça m'a paru anecdotique et suis resté en contact avec lui. Mais, on me raisonne en me disant que c'est grave

Aurore Van Opstal (@AuroreVanOpstal) April 27, 2021 "Climat sexualisé"

Une autre journaliste a raconté une histoire similaire, à la sortie d'un café avec le suspect, il l'aurait embrassée sans son consentement à deux reprises. Plusieurs femmes passées par Le Figaro, où Éric Zemmour travaille depuis 1996, relatent le comportement problématique du journaliste. Des regards insistants sur le décolleté, une proximité physique imposée, de petites réflexions sur l'apparence. Une journaliste a indiqué qu'il "entretenait un climat sexualisé et [qu'il] l’assumait".

D'autres femmes qui occupaient des postes en loge ou à l'accueil font elles aussi état de baisers forcés, de commentaires douteux et de regards lubriques. Une hôtesse d'accueil sur I-Télé a indiqué qu'il lui avait mis une main aux fesses. Selon ces récits, Éric Zemmour faisait jouer sa position et sa notoriété et ces employées craignaient pour leur emploi.

 

Éric Zemmour n'a pas répondu. Médiapart a recoupé les récits des femmes qui décrivent des agressions sexuelles en parlant avec leurs proches ou leurs collègues, qui confirment s'être vu confier ces histoires ou en avoir été témoins à l'époque des faits et appuient la crédibilité de ces témoignages. Le média d'investigation rappelle que le chroniqueur a été mis en cause à de multiples reprises pour des faits de sexisme et misogynie, chose qu'il a toujours niée.

Après le témoignage de Gaëlle Lenfant, seul son entourage s'est exprimé sur Franceinfo, dénonçant "une affaire politique qui sort au moment où chacun sait qu’il y a des velléités autour de lui" et indiquant qu'Éric Zemmour n'avait "aucun souvenir de cette scène". Le chroniqueur n'a pas répondu aux sollicitations de Médiapart."

zemmour_edited.jpg
Gaëlle Lenfant.jpg
Gaëlle Lenfant
Aurore Van Opstal.jpg
Aurore Van Opstal
zemmour1.jpg
zemmour3.jpg
Sarah Knafo aime l'eau...
Mylène Chichportich.jpg
Mylène Chichportich la femme
d'Eric Zemmour