Cécile Belmont Battesti

Créatrice de La Mira'Belle

Animatrice des Ateliers Expression Créative

 

Signes particuliers : vit en Corse-du-Sud. Adepte de tout ce qui est naturel en matière de mieux-être, elle aime partager autour d’elle des infos à propos de ce qui lui fait du bien. Par exemple : le reiki, la méditation, le yoga ou encore les plantes, la spiruline, les élixirs de cristaux…

 

C’est dans cette optique qu’est née La Mira’Belle, dont l’objet est la recherche et la diffusion d’informations concernant les méthodes naturelles pour accéder au bien-être, tant sur le plan physique que psychique. Ces informations s’adressent aux personnes partageant le même souhait d’atteindre cette plénitude à laquelle nous aspirons tous…

 

Blog de la Myrtille :

Cilou Blue Berry

Page Facebook :

La Mira'Belle

Voir aussi le blog :

Elsybio & La Mira’Belle

Autres articles :

Guy Corneau ou

L’étincelle de Vie

A Fior Di Vità

Endométriose & perturbateurs endocriniens : quels liens ?

Vers une approche éthique & holistique de l’Endométriose

L’énergie des Cristaux : Harmonisante & Bienfaisante

 

Magazine ISULA Muntagna

La Corse à l’ère du Bio

& des échanges économiques locaux

2Aroma : synergie &

santé au naturel

Anareda, épicerie 100% vrac

L’UniVert de Mila

Ateliers La Mira’Belle

La Casa Lia & Aby’s Home :
Mutualisation des espaces & Ouverture sur l'extérieur

L’Alta Rocca, entre l'Ospédale et les aiguilles de Bavella. A 800 m d’altitude environ se trouve le village de Zonza… Et la Casa Lia & Aby’s Home, avec ses chalets en bois construits sur un terrain ombragé grâce à la présence des châtaigniers, des pins, des arbousiers et des chênes verts. Ce lieu d’hébergements est idéalement situé : la rivière à 5 mn, le col de Bavella et le plateau du Coscione (au-dessus du village de Quenza) à environ 15 mn et les plages de Propriano, Porto Pollo, Solenzara à environ 40 mn...

 

Pour ma part, j’ai découvert ce bel endroit durant l’été, les 25 et 26 Août 2017. J’ai séjourné là-bas pour animer des ateliers d’expression créative ayant pour but d’accompagner un groupe d’adolescents dans leur projet l’écriture d’un carnet de voyage. De mes échanges avec Jean-Luc Antoni, notre hôte à la Casa Lia & Aby’s Home, est née l’envie d’écrire cet article sous forme d’interview.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

***

A propos de la Casa Lia & Aby’s Home

 

Bonjour Jean-Luc, peux-tu nous parler de ton lieu d’accueil en hébergements écologiques ?

 

Merci de poser cette question. Aujourd’hui le lieu n’est pas à proprement parler un hébergement écologique. Les hébergements ont le mérite d’être en bois (pin scandinave) et c’est un atout pour le bien-être que l’on y ressent. Nous sommes en décroissance énergétique et consumériste. C’est déjà un levier important du changement que je souhaite voir dans ce monde, pour mes enfants et moi. Le lieu est propice à l’accueil en tout genre d’ateliers et est ouvert aux volontés positives qui souhaitent développer des expériences intéressantes.

 

Depuis quand est-ce ouvert ? Comment s’est passée la construction des chalets, comment s’est fait le choix des matériaux etc. ?

 

Le lieu est ouvert depuis le printemps 2015, nous avons fait le choix du bois pour la chaleur qu’il dégage. C’est vraiment apaisant de rentrer dans ce type de constructions. La construction a été assez laborieuse car la société choisie pour le montage ne maîtrisait pas le montage de ce genre de construction. Nous avons donc dû finaliser nous-mêmes beaucoup de choses. C’est notre base de départ et avec ça nous allons évoluer pour un projet beaucoup plus écologique.

 

Pourquoi avoir choisi ce nom : Casa Lia & Aby’s Home ?

 

Tout simplement pour mes filles. Lia prénom corse, d’où Casa Lia, et Aby anglophone, d’où Aby’s Home. J’essaie, autant que faire se peut, de ne pas attacher d’importance à une identification personnelle au projet. Je le vois plutôt comme un lieu propice aux rencontres, aux échanges. Comme ce fut le cas par le passé quand la famille de l’ancien propriétaire y venait faire des petits spuntini.

 

Quel type de clientèle reçois-tu ?

 

Tout type de visiteurs, du touriste égaré aux personnes prévoyant leur voyage un an avant. La transformation du lieu va peut-être restreindre les clients mais elle sera progressive et je ferai ces choix en conscience pour pouvoir rester en accord avec mes aspirations profondes. De ce fait, je pense que la clientèle respectera ça.

 

Comment les gens réagissent-ils en arrivant pour la première fois ?

 

Ils sont bien souvent sous le charme de cette forêt omniprésente et c’est le BUT : être en contemplation de cette Terre qui nous offre tout sans compter. J’ai promis à Mr Neri, l’ancien propriétaire, de n’abattre aucun arbre, car c’est pour eux que nous sommes arrivés ici.

 

As-tu une anecdote (amusante de préférence) à nous raconter ?

 

Les anecdotes ne manquent pas. Une des plus drôles. La première année, lorsque nous faisions un peu de restauration, le troupeau de chèvres qui débarque dans le terrain car elles avaient trouvé un trou qu’un cochon avait fait dans le grillage. Notre troupeau nous rendant visite dans un moment très intense. C’est grâce à elles que j’ai décidé d’arrêter la restauration. Elles veulent qu’on leur accorde du temps. Aujourd’hui, même les deux seules qui restent sont demandeuses.

 

Pourquoi avoir choisi d’intégrer le réseau des Oasis du mouvement Colibris ?

 

Cela paraît peut-être naïf, mais tout simplement pour faire ma part. Aujourd’hui, je crois réellement comme un sage a dit qu’il faut être le changement que l’on veut voir dans le monde. Sinon autant se bander les yeux et vivre dans l’inconscience.

 

Que peux-tu nous dire au sujet de ce réseau ?

 

C’est pour moi un réseau qui gagne à se faire connaître. Encore trop peu de monde le connaît. Et j’espère que de plus en plus d’Oasis verront le jour.

 

Ce n’est pas pour moi un réseau standardisé de lieux « copier-coller » mais des Oasis de vie dans un désert d’amour. Chaque Oasis est différente grâce aux gens qui y participent. Voilà peut-être pourquoi j’ai aimé ça. De plus, il suffit de poser des intentions pour y entrer et c’est déjà aujourd’hui un cahier des charges que beaucoup trouvent dérisoires. Mais ces intentions, si elles sont posées en toute franchise et honnêteté, sont de puissants leviers :

  • Eco construction et sobriété énergétique

  • Gouvernance participative à l’écoute de chacun

  • Ouverture sur l’extérieur

  • Mutualisations d’espaces ou de services

  • Souveraineté alimentaire tournée vers l’agroécologie

 

Quels sont tes objectifs, notamment par rapport aux modifications de certains aménagements prévues prochainement ?

 

A court terme :

  • Création d’un potager en permaculture grâce à l’aide d’une association amie et d’un de ses adhérents.

  • Amélioration des habitats.

  • Développement des ateliers que l’on accueille sur le lieu.

 

As-tu d’autres projets concernant ton site d’hébergements ?

 

Pour les habitats, nous espérons améliorer l’isolation thermique et installer des poêles dragons pour chauffer l’eau des cumulus et des chauffages centraux. Une sorte de chaudière centrale que l’on peut fabriquer soit même. D’ailleurs, je pense qu’on le proposera en atelier avec l’association que nous avons créée avec des amis.

 

Pour finir, que dirais-tu pour inviter davantage de personnes à se mettre à la « sobriété énergétique » et à l’éco-construction ?

 

La Terre va mal, nous en sommes responsables. Elle s’en remettra mais nous non. Alors vivons en accord avec elle autant que possible et engageons une vie plus respectueuse de notre habitat. Devenons moins consommateurs et soyons acteurs du changement.

 

A propos de l’association Cas'Armunia di l'Alta Rocca

 

Peux-tu nous parler de l’association Cas'Armunia di l'Alta Rocca ?

 

Créée en début d’année 2017, nous avons choisi cette forme car elle est propice à ce genre de projets. L’association a pour but - dans le cadre des deux leviers : ouverture sur l'extérieur et mutualisations des espaces - d’accueillir des ateliers de tout genre et à terme de développer une AMAP * sur la micro-région avec l’aide de tous.

 

* AMAP : Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne.

Ce type de structure est destiné à favoriser l'agriculture paysanne et biologique.

 

Qui sont les membres fondateurs ?

 

Des amies, Mélanie, Christelle, Audrey et moi-même. Réunis pour le meilleur et le pire !

 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de créer cette association ? Quels sont vos objectifs ?

 

La vie nous a permis de nous rencontrer et d’apprendre ensemble que nous avions une vision commune sur un projet culturel. Moi je voulais viser les moins de 11 ans, etc.

 

En quoi cette démarche vous tient-elle à cœur ?

 

Cette démarche nous permet d’être à chacun dans une réalisation de nos chemins de vie. Nous sommes profondément en accord avec ce projet et c’est pour ça que nous voulions engager cette démarche. 

 

Pour finir, que dirais-tu pour inviter des personnes à venir à la Casa Lia & Aby’s Home pour échanger, partager et transmettre aux enfants et adolescents autour de thématiques comme l'écologie, la nature, la faune, la flore etc. ?

De la parole jaillit la lumière… Alors venez rencontrer des congénères pour évoquer des projets positifs.

 

Un grand MERCI à Jean-Luc pour ses réponses concises et inspirées !

 

Quelques infos & liens :

Casa Lia & Aby’s Home - Gîtes à la campagne

Lieu-Dit AROLI – 20 124 ZONZA

Tel : 04 20 00 99 40  //  Mobile : 06 85 07 60 51

E-mail : jeanlucantoni@gmail.com

 

Site Web : http://www.casa-lia.com/

Voir aussi la page Facebook : casa lia & aby's home

A lire également, et à diffuser largement !, l’annonce de recherche de talents rédigée par Mélanie :

On recherche des gens qui seraient intéressés pour venir à la « Casa Lia & Aby's home », pour échanger, partager, transmettre aux enfants, ados autour de l'écologie, la nature, faune et flore, les savoirs faires anciens...

Des personnes qui auraient envie de partager un peu de leur temps, de leur talent, passion,

pour donner à cette génération future de changement, du beau !

 

Ça peut être une fois par mois, tous les 2 mois, une fois par trimestre...

Ça peut être de la peinture, sculpture, poterie, céramique, de la lecture, des contes,

de l'écriture, des poèmes, du tricot, des ballades botaniques, de la cuisine,

danse, chant, musique, percussions, guitare, du lien avec les animaux, comment faire un potager, du fromage...

De la sophrologie, yoga, sports, activités corporelles diverses, équilibre, bien être, détente !

Du cerf volant, des discussions échanges autour de films, documentaires, des activités Montessori !

 

Si vous êtes motivé ou si vous connaissez des gens de tous âges

qui pourraient même se redynamiser (personnes âgées notamment et autres) en se mettant dans ce mouvement !

Transmettez et Contactez nous au 04 20 00 99 40 ou au 06 85 07 60 51, que l'on puisse construire ça tous ensemble !

 

Une belle Oasis qui rayonne !

Et pour suivre l’actualité de l'association de Mélanie, Christelle, Audrey et Jean-Luc,

Vous êtes invités à rejoindre le Groupe Facebook : Cas'Armunia di l'Alta Rocca !

 

Cécile Belmont Battesti

1/3

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)