Melania et Donald Trump : c'est la crise ! Leur déménagement à Mar-a-Lago compromis

« PERSONNE NE PEUT RÉSIDER SUR LA PROPRIÉTÉ »

Solène Gressier | samedi 19 décembre 2020

 

D’après les révélations de The Guardian, Melania et Donald Trump ne pourraient pas déposer leurs bagages à Mar-a-Lago pour s’y installer définitivement à cause d’un accord établi en1993.

Quand Donald et Melania Trump poussent la porte de Mar-a-Lago, le président des États-Unis et la Première dame se sentent chez eux. Leur propriété, située à Palm Beach, en Floride, représente un véritable havre de paix. Après avoir plié bagages de la Maison-Blanche, en janvier prochain, le magnat de l’immobilier et son épouse pourraient s’y installer définitivement. Du moins, c’est ce qu’ils aimeraient. D’après les révélations de The Guardian, mises en ligne ce jeudi 17 décembre, un emménagement permanent ne serait pas possible… Reginald Stambaugh, un avocat spécialisé en droit immobilier, a adressé une lettre à la ville de Palm Beach et aux services secrets américains : “Mar-a-Lago est un club social, et personne ne peut résider sur la propriété.”

L’intéressé veut “éviter une situation embarrassante pour tout le monde”. Alors, “pour donner au président le temps de faire d'autres arrangements de vie dans la région”, il demande aux responsables de Palm Beach de “leur rappeler les paramètres de l'accord d’utilisation”. Selon nos confrères britanniques, Donald Trump aurait signé un accord en 1993 avec le gouvernement local de Palm Beach. Afin de changer le statut de lieu résidentiel en un établissement lucratif de Mar-a-Lago, acquis en 1985, le milliardaire a accepté de respecter une règle : il ne peut pas y vivre plus de trois semaines non consécutives par an. Au-delà de cette durée, la propriété serait considérée comme un hôtel et plus comme un club privé.

Un voisin sympa mais envahissant

Reginald Stambaugh ne veut pas les chasser pour autant de leur point de chute. “Palm Beach a de nombreuses résidences en vente, il peut certainement en trouver une qui réponde à ses besoins”, a précisé l’avocat. Une solution qui ne serait pas négligeable. Dans ce coin du globe, Donald et Melania Trump s’y sentent en paix. Et les résidents, qui ont majoritairement voté pour lui, se réjouissent de sa présence, même si certains se plaignent du bruit et de la sécurité quand ils se trouvent sur leurs terres. “C'est un cirque là-bas depuis quatre ans et ils en ont assez”, a déclaré un habitant de Palm Beach à CNN.  À chaque venue du président des États-Unis et de sa femme, un important dispositif de sécurité est déployé. De quoi les dérouter.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Alors que les rumeurs de tensions au sein du couple formé par Donald et Melania Trump font couler beaucoup d'encre outre-Atlantique, Omarosa Manigault Newman, qui connaît bien le président américain, s'est laissée aller à quelques confidences sur le plateau de Lorraine ce mardi 27 octobre. D'après elle, l'ancien mannequin éprouve parfois du "dégoût" pour son mari.

Son absence a fait couler beaucoup d'encre ces dernières semaines, mais à une semaine de l'élection présidentielle américaine, Melania Trump semble enfin décidée à apporter son soutien à son époux. Ce 27 octobre, la First Lady a même accepté de faire un meeting en solo dans l'état-clé de Pennsylvanie au cours duquel l'ancien mannequin a concédé ne "pas être toujours d'accord" avec ce dernier. Or, selon Omarosa Manigault Newman, qui connaît bien le couple, le problème serait plus profond, comme elle l'a expliqué sur le plateau de l'émission britannique Lorraine, citée par Neewsweek.

Nommée assistante du président et directrice la communication de l'Office of Public Liaison de la Maison Blanche de janvier 2017 à janvier 2018, Omarosa Manigault Newman, qui travaillait déjà aux côtés de Donald Trump sur l'émission de téléréalité The Apprentice, explique ainsi "être très prudente quand il s'agit de commenter la dynamique d'un mariage car on ne sait jamais ce qu'il se passe une fois les portes closes", et d'ajouter : "mais je connais ce couple depuis longtemps, ils se sont mariés un an après la diffusion de The Apprentice. Ce que j'ai observé ces 17 dernières années vous ferait tourner la tête. Parfois ils s'aiment mais parfois, il la dégoûte."

DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Melania Trump et Donald Trump au bord de la rupture ? Cette fois ils se disputent devant tout le monde...

Rien ne va plus entre Donald Trump et sa jolie épouse Melania. En week-end dans leur villa de Mar-a-Lago (Floride), le couple présidentiel n’a pu se retenir de s’écharper devant plusieurs témoins. Une énième dispute qui ne présage rien de bon...

Il semblerait que Melania n’ait plus peur de faire savoir à son mari quand quelque chose ne va pas… Longtemps pointée du doigt par son laxisme et son côté très effacé, la première dame des États-Unis a visiblement décidé qu’il est temps de monter au créneau.Une dispute publiqueSi tout le monde a remarqué le manque d’affection qui plane au-dessus du couple depuis l’élection de Donald Trump, la distance et le désaccord s’affichent désormais en public. En week-end dans leur somptueuse villa de Mar-a-Lago en Floride, le chef d’État et son épouse n’ont pas pu se retenir de se disputer devant tout le monde. En effet selon le magazine People, le 30 mars dernier, les parents de Barron (11 ans), auraient eu un désaccord en plein dîner devant témoins : « Melania était contrariée et ils se sont disputés à propos de quelque chose », a rapporté la source anonyme, spectatrice de la scène, tout comme Ivanka Trump (fille aînée du président) et son époux Jared Kushner, qui dînaient à une table séparée un peu plus loin.Rien ne va plus depuis des moisIl y a quelques jours, le New York Times dressait justement le portrait de la première dame des États-Unis, contant un des coups bas de Donald Trump à sa malheureuse épouse. Et le journal d’ajouter que M. et Mme Trump tentent de donner l’impression que tout va bien mais leurs rapports ne sont pas particulièrement chaleureux » précisant que « Mme Trump était bien plus détendue lorsqu’elle était seule que quand elle était avec son mari.Si la porte-parole de Melania Trump s’est empressée de démentir cette scène de dispute, cela reste d’autant plus plausible que Melania, furieuse et dégoûtée de son mari, a adopté une subtile stratégie pour l’humilier en public.Enfin n’oublions pas que selon plusieurs bruits de couloir, la belle slovène de 48 ans aurait signé un contrat lui interdisant de divorcer durant le mandat de son mari. Impatiente que cette mission politique se termine, la jeune femme en attendrait la fin pour enfin pouvoir s’écarter de son époux.ES