Des manifestants de Greenpeace bloquent l'expédition de charbon russe à Helsinki !

Des militants de Greenpeace escaladent la clôture d'un terminal charbonnier du port d'Helsinki (Greenpeace Suomi) PUBLIÉ LE 5 AVRIL 2022

par THE MARITIME EXECUTIVE

 

La guerre se déplace dans le Monde Libre...

Les atrocités suffisent et la guerre est devenue économique, ce que ne comprend pas a priori Putin. La guerre économique est en train de s'installer et ce que pense les spécialiste c'est que Putin ne va pas profiter de son argent, ni lui ni ses proches. 

Les Russes doivent savoir qu'ils ont été spoliés de leur argent de leur territoire depuis des lustres.

C'est pour cela que l'on va voir des militants de Greenpeace ciblant les cargaisons d'énergie russe dans les ports d'Europe depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, et la filiale finlandaise du groupe étend la campagne d'action directe pour couvrir les cargaisons de charbon. 

Mardi matin, 10 militants de Greenpeace ont escaladé une clôture au terminal charbonnier de Salmisaari à Helsinki, espérant empêcher le déchargement du vraquier Transbaltic . Le cargo battant pavillon maltais avait été chargé de charbon dimanche à Ust-Luga, en Russie, dans le golfe de Finlande. 

Pour bloquer la livraison, les manifestants sont montés sur trois des trémies de déchargement du terminal, bloquant brièvement la plupart des opérations de fret. Les pompiers d'Helsinki et la police locale sont intervenus sur les lieux et ont utilisé un camion à crochet et échelle pour récupérer les manifestants de leurs positions. Neuf personnes ont été arrêtées vers 09h00 ce matin-là, selon la police d'Helsinki. 

Le service public finlandais Helen exploite le terminal et

s'est engagé à cesser d'acheter des cargaisons de

charbon russe. Cependant, il a toujours l'intention

d'accepter la livraison des cargaisons précédemment

contractées qui ont été arrangées avant l'invasion.

Greenpeace appelle tous les pays de l'UE à cesser

immédiatement l'importation de combustibles fossiles

russes. 

"Les pays de l'UE financent la Russie pour lancer une

guerre offensive avec des milliards d'euros chaque

semaine. Je me demande ce qui doit encore se passer

en Ukraine pour y mettre fin", a déclaré le porte-parole

de Greenpeace, Matti Liimatainen. "Malgré la promesse

[d'Helen], le financement de la machinerie militaire de Poutine par l'achat d'énergie fossile russe se poursuivra."

En Finlande et ailleurs dans l'UE, l'achat de pétrole et de gaz russes se poursuivra probablement dans un avenir prévisible, mais il est possible que le charbon russe soit bientôt interdit. Mardi, la Commission européenne a intégré une proposition d'interdiction d'acheter du charbon russe dans un ensemble de nouvelles sanctions. Si elle était mise en vigueur, l'interdiction réduirait les ventes annuelles d'environ 4,3 milliards de dollars des exportateurs de charbon russes.

 

Kuva_Rastenberger-Greenpeace-(1).jpg