Jérémy-Antoine Guerni

 

Voir la bio en entier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conseil en entreprise, président d'EMANCIPACORSA

 

Autres articles :

Diaspora : Force d'émancipation

 

Son actualité :

 

 

La Corse : Une économie de carte postale

 

Certes la Corse est connue pour ses magnifiques plages, criques, son relief et son patrimoine !

Cependant l’île ne s’arrête pas de vivre entre Octobre et Avril, mais on pourrait le penser !

Chaque 1er octobre au moment où le dernier vacancier quitte notre territoire, les machines commencent à tourner au ralenti !

Les saisonniers du continent retournent dans leurs familles ou enchaînent une saison au sport d’hiver et nos forces vives locales se mettent en pause jusqu’à la saison prochaine !

Pourquoi ?

Est-ce un cycle de vie normal ? une habitude ? une tradition !

Je réponds non !

Notre Île regorge de jeunes talents ne demandant qu’à avoir les outils et l’accompagnement nécessaire pour changer leurs conditions, entreprendre et donner une dynamique économique hors du tout tourisme à notre magnifique territoire.

Au travers de mon parcours j’ai pu constater les lacunes de l’accompagnement des institutions publiques en Corse que ce soit pour l’accès à la formation ou à la création d’entreprise.

J’ai moi-même par le passé vécu à la saisonnalité de l’emploi… ;

Aujourd’hui au travers de notre incubateur EMANCIPACORSA, nous avons constaté que le fossé entre ces institutions et leurs cibles était énorme.

Nous savons quoi faire et comment accompagner nos porteurs de projet, ayant nous-même l’expertise d’usage d’accompagner des porteurs de projet au travers de notre cabinet de conseil depuis cinq ans.

Comment se fait-il que les personnes qui dispensent les conseils et prennent en charge l’avenir de ces jeunes ou moins jeunes, soient des gens complétement hors sujet (sans motivation également) ?

Un exemple concret, une amie m’a informé que lors d’une réunion de porteurs de projet, l'organisme public organisateur, la personne en charge de l’atelier avait pu en moins de 5 min pu donner un avis fiable sur chacun des projets, en disant :

« Votre projet n’est pas viable, votre projet trop coûteux, vous n’avez pas les épaules » etc.

Ces personnes, sans creuser un projet, deviennent juges, jurés et bourreaux, quoi de mieux pour donner le courage d’évoluer et d’accomplir des choses à ce jeune auditoire qui ne souhaite que changer de condition sociale !

Il est important de laisser les experts et les professionnels habilités exercer leur métier, ils connaissent la problématique et ont les mots et les solutions adéquats.

Je suis convaincu que notre île a tous les atouts nécessaires pour son émancipation économique, les projets, l’envie et la volonté.

A nous d’avoir les outils et de mettre en place l’accompagnement indispensable pour baliser un chemin vers une Corse développée économiquement...

 

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)