16:53 - 23 juin 2018

177 k personnes parlent à ce sujet

La ministre américaine de la sécurité intérieure forcée de quitter un restaurant mexicain

La porte-parole de la Maison Blanche priée de quitter un restaurant

Par La Provence (avec AFP)

La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a affirmé samedi avoir été mise à la porte d'un restaurant où elle souhaitait dîner la veille, au motif qu'elle travaillait pour le président Donald Trump. Les faits se sont passés dans un établissement nommé The Red Hen, à Lexington, dans l'Etat de Virginie mitoyen de la capitale fédérale.

"Hier soir, la propriétaire du Red Hen à Lexington, en Virginie, m'a demandée de partir car je travaille pour le président des États-Unis. Je suis partie en restant polie", a tweeté Sarah Sanders. Le geste de la restauratrice "en dit plus long sur elle que sur moi", a ajouté la responsable, chargée en semaine de répondre aux journalistes lors d'une conférence de presse quotidienne à la Maison Blanche.

L'incident a été révélé sur Facebook par un homme affirmant être un employé de l'établissement, qui a précisé dans son message avoir servi Sarah Sanders "lors d'une durée totale de deux minutes". Le restaurant, dont le site internet était difficilement accessible samedi, a été visé par de nombreuses critiques positives ou négatives, pour avoir refusé Sarah Sanders.

Le visage de Sarah Sanders est connu car son briefing est retransmis par les chaînes d'information américaines. 

Sarah Sanders✔@PressSec

Last night I was told by the owner of Red Hen in Lexington, VA to leave because I work for @POTUS and I politely left. Her actions say far more about her than about me. I always do my best to treat people, including those I disagree with, respectfully and will continue to do so

On dit "On sème ce que ce que l'on récolte"...

Est-ce cela qui fait que des personnes ont osé affronter l'Etat Américain dans ce qu'il a de plus sacralisé et voir sa représentante quitter sa table ?!!!

Je pense qu'elle va réfléchir avant d'aller manger "mexicain" la prochaine fois...

Pour ma part et cela n'engage que moi, il est bien voire bon que des représentants d'un Etat soient confrontés directement à la vindicte populaire. Oublieraient-ils qui les a élus et pour qui ils sont sensés travailler ?

Oui, pour le plus grand nombre, car c'est ce "nombre" qui fait un pays, qui fait sa force. Notre Président des très riches, l'aurait-il oublié ?
Vous aussi, n'hésitez pas à répondre et à vous impliquer... ici

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)