Lectrice assidue...

Claire...

C'est a priori sous le pseudo de Marie Minelli qu'ont été publiés des ouvrages aux titres évocateurs : Osez les sexfriendsComment transformer votre mec en Brad Pitt en 30 jours ou Les filles bien n'avalent pas. Mêmes auteurs qui partagent une plume légère et publient leur prose chez les mêmes éditeurs, First et La Musardine ?

Marlène Schiappa, une ministre corse*...

Etre amie et révérencieuse de madame Macron fait oublier ses "bourdes" comme le dit le

magazine "Challenges". Après avoir repris en main sa communication, Marlène Schiappa 

(com qui est son fond de commerce) est devenue un ministre qui compte dans le gouver-

nement d'Edouard Philippe. Une nouvelle place que cette ancienne d'Euro RSCG doit à

son activisme.

*Si les françaises votent pour la première fois à l’occasion des élections municipales en

1945, l’histoire retient aussi que Pascal Paoli, lors de la rédaction de la Constitution Corse,

accordait déjà le droit à l’expression civique aux femmes corses, près de deux siècles

auparavant. Car le rôle de la femme a toujours était primordial en Corse. « Il y a des fem-

mes corses au pluriel car on ne peut pas définir toutes les femmes en un mot » aime affir-

mer Marlène Schiappa.

- Parlez-vous la langue corse ?

- "Très mal", répond-elle avant de poursuivre :

- "Je sais dire deux mots. Ça veut dire qu'est-ce qu'il y a après car c'est ce que mon grand-père disait quand il voulait un dessert."

Elle y a passé tous ses vacances d'été jusqu'à 17 ans, elle est originaire du village de Sotta. Sur le site Corse infos, elle avait assuré avoir passé tous ses étés sur l'île de Beauté jusqu'à l'âge de 17 ans : "A la fois dans le hameau de mes arrière-grands-parents, dans la commune de Sotta et à Ajaccio chez mes grands-parents. Plus ponctuellement autour de Vescovato, Venzolasca et en Castagniccia d'où venait la famille de mon grand-père." Le 14 août 2017, Marlène Schiappa avait accompagné Christophe Castaner, secrétaire d'Etat lui aussi à l'époque, lors d'une réunion avec des responsables de La République En Marche dans un restaurant de Porticcio. Cet établissement appartient à Antoine Salasca.

Marlène Schiappa est la fille de l'historien Jean-Marc Schiappa, militant de la libre pensée et trotskiste, et d'une proviseure adjointe d'établissement scolaire, Catherine Marchi, ancienne militante politique et syndicale. Ils se sont rencontrés dans une réunion du Parti des travailleurs. Elle a deux sœurs.

Après son baccalauréat, elle prépare le concours de la gendarmerie mais ne s'y présente finalement pas. Elle étudie la géographie à la Sorbonne mais est finalement diplômée en communication et nouveaux médias « via une validation des acquis de l’expérience passée à l’Université de Grenoble pendant un congé maternité ». Elle envisage de préparer un doctorat en lettres modernes sur Gustave Flaubert (Madame Bovary, c'est moi : les mises en abyme en cascades inspirées par Flaubert dans la littérature féminine contemporaine).

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)