Violence entre adolescents

Que ce passe-t-il au Québec ?

"C’est terrible de voir un petit gars de 16 ans se faire tirer à Montréal"

"Le premier ministre est allé déposer des fleurs jeudi à l’endroit où l’adolescent a perdu la vie. 

Afin d’enrayer les gangs de rue, Ottawa doit s’assurer « qu’il y ait moins d’armes à feu » et Québec doit augmenter le nombre de policiers, a soutenu le premier ministre François Legault, lors d’un point de presse jeudi. Ce dernier s’est dit « sans mots » devant la mort de l’adolescent de 16 ans, tué dimanche dernier à Montréal.

Publié le 18 novembre 2021

« Il faut arrêter ça, a réitéré François Legault, lors du point de presse sur un autre sujet. C’est terrible de voir un petit gars de 16 ans se faire tirer à Montréal. » Dimanche dernier, Thomas Trudel a été tué par balle à deux pas de sa maison, dans le quartier Saint-Michel. Le premier ministre est allé déposer des fleurs jeudi à l’endroit où l’adolescent a perdu la vie. « Je suis sans mots. C’est d’une tristesse infinie », a-t-il écrit sur Twitter.

Le meurtre de Thomas Trudel s’inscrit dans « une vague » de violence liée aux gangs de rue, a fait valoir le premier ministre Legault. Il est temps de faire « un grand ménage », a-t-il précisé, lors du point de presse qui portait sur la relance du hockey au Québec.

Questionné au sujet de l’implication des provinces dans la lutte contre les armes à feu, M. Legault a soutenu que le fait de bannir les armes de poing relevait « du fédéral ». Le gouvernement Trudeau « doit s’assurer qu’il y ait moins d’armes à feu », tandis que le Québec doit s’occuper « d’ajouter des policiers », a-t-il souligné. Une annonce devrait être faite à ce sujet le 25 novembre.

En ce qui concerne le hockey, le premier ministre a souligné que le sport pouvait aider à combattre les crimes reliés aux gangs de rue. « C’est sain, le sport, c’est prouvé, a-t-il fait valoir. Ça aide à réussir à l’école et à donner une certaine discipline dans la vie. »

« Période difficile » pour les élèves

Dans un communiqué transmis jeudi aux représentants des médias, l’école Joseph-François-Perrault a demandé aux journalistes d’arrêter d’aborder les élèves de l’établissement que fréquentait Thomas Trudel. « C’est une période difficile pour eux et ils souhaitent pouvoir quitter l’école sans avoir à être interpellés pour répondre aux différentes questions », a écrit Alain Perron, le relationniste du Centre de services scolaire de Montréal"

Hommage à Thomas Trudel

"L’émotion était palpable à quelques minutes de marche du lieu de recueillement établi à l’endroit où Thomas Trudel a perdu la vie dimanche dernier. 

Des centaines de parents, d’enfants, d’intervenants communautaires et d’élus se sont réunis samedi dans un parc de Saint-Michel pour rendre hommage à Thomas Trudel, le jeune homme de 16 ans qui a perdu la vie en raison de la violence par armes à feu le 14 novembre dernier.
L’adolescent, qui se serait fait accoster près de chez lui, s’est fait tirer dessus à l’intersection de la 20e  avenue et de la rue Villeray. Ce meurtre a bouleversé la classe politique et le quartier Saint-Michel. L’émotion était palpable au parc François-Perrault vers midi, où plusieurs manifestants réclamaient plus de policiers, mais aussi une meilleure prévention du crime dans ce secteur.
Devant la foule, la nouvelle mairesse de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Laurence Lavigne Lalonde, a d’ailleurs pressé Ottawa de resserrer les contrôles aux frontières pour limiter l’entrée d’armes à feu illégales au pays. 
31ème homicide. Le jeune homme compte parmi les trois adolescents qui ont été victimes d’un homicide sur la place publique à Montréal cette année. Le 18 octobre dernier, Jannai Dopwell-Bailey, lui aussi âgé de 16 ans, a été poignardé à mort devant son école de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, tandis que Meriem Bendaoui a été la victime collatérale d’une fusillade en février dernier."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai connu ma Province toujours calme, sans conflits graves entre jeunes et communautés... On dit que la drogue circule, par drogue on peut entendre tout ce qui est nuisible pour la santé et qui éveille des pulsions malsaines. On est en peine pour les familles endeuillées. On voit bien qu'il faut être plus communiquant dans les établissements scolaires afin de protéger nos enfants.

Gérard
 

unnamed.png
trudel.jpg