Guerre en Ukraine :

 

Quel bénéfice va tirer Poutine de cette guerre qui s'enlise ?

Cela sera son Vietnam...

Attaquer son propre peuple son ethnie, qui plus est... juste pour braver les Américains et Biden qui l'a traité d'assassin dès le jour de sa prise de fonction comme président des Etats Unis. De ce chaos européen ce sont les Etats Unis qui se frottent les mains. Ils nous offrent leur gaz de schiste et leur pétrole...  Vouloir montrer qu'il en a une plus grande que le président américain est bien stupide.

Poutine quant à lui doit ne plus avoir de neurones en bon fonctionnement pour réduire en cendres son pays et ses alliés naturels. Car il existe d'autres moyens pour tenir un pays comme l'Ukraine. Les Chinois le savent mais là ils sont bien embêtés... et je reste polie.

Leurs intérêts sont dans les pays de l'Ouest, chez eux il n'y a rien, comme en URSS, de la toundra et du permafrost qui fond et qui va laisser des trous béants où le méthane attend son heure très proche pour sortir et tout asphyxier il ne faudra pas fumer dans ces coins là!

Ces exactions, tout cela va se propager tant Ukraine et Russie sont liés. S'appuyer sur des soldats étrangers et barbares ne va faire que distiller la haine d'un peuple russe. Le pouvoir réduit peut tenter de juguler l'information, mais... oui mais peut-il y arriver. En Chine cela commence à bouger, on ne peut réduire sa population à la féodalité bien longtemps. Et tous les dictateurs finissent de la même façon...

Selon le renseignement américain, Poutine est mal informé et en froid avec son état-major, c'est probable et habituel de ces pays dictatoriaux. Le secrétaire d’Etat américain estime que dans un régime comme en Russie « il n’y a plus personne qui dise la vérité au pouvoir en place, ou qui ait la possibilité de le faire ». 

C'est un peu léger comme réflexion, même si c'es l'objectif américain de faire plier le régime russe, les américains nous ont habitué à ces comportements rapides et peu profonds. 

Afin de comprendre et d’anticiper les réactions de Vladimir Poutine, les Etats-Unis tentent de percer les secrets du  Kremlin​. Sur la foi de renseignements américains déclassifiés, la Maison-Blanche a ainsi assuré mercredi que le président russe est mal informé du déroulement de la  guerre en Ukraine et ses relations avec son propre état-major se sont dégradées. « Nous avons des informations selon lesquelles Poutine estime que l’armée russe l’a induit en erreur, ce qui a causé une tension persistante entre lui et son état-major », a affirmé la directrice de la communication de l’exécutif américain, Kate Bedingfield, lors d’un briefing de routine.

Un point faible des « autocraties » ; « L’un des talons d’Achille des autocraties est que dans ces systèmes, il n’y a plus personne qui dise la vérité au pouvoir en place, ou qui ait la possibilité de le faire. Et je pense que c’est un phénomène que nous voyons maintenant en Russie », a commenté pour sa part le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken, en voyage en Algérie.

« Nous pensons que Poutine est mal informé (…) sur les mauvaises performances de l’armée russe et sur la sévérité de l’impact des sanctions sur l’économie russe parce que ses hauts conseillers ont peur de lui dire la vérité », a encore déclaré Kate Bedingfield, confirmant des informations données plus tôt par un haut responsable américain sous couvert d’anonymat. « Poutine ne savait même pas que son armée recrutait et perdait des conscrits en Ukraine, ce qui démontre une rupture claire dans le flux d’informations fiables parvenant au président russe », avait indiqué ce responsable.

Interrogations sur le ministre de la Défense russe :

La Maison-Blanche diffuse ces informations sur fond d’interrogations sur la relation entre le président russe et son ministre de la Défense Sergueï Choïgou. Ce dernier a fait une apparition publique samedi après deux semaines d’absence, qui avaient donné lieu à toutes sortes de spéculations, y compris sur la santé du ministre. Cette absence médiatique avait d’autant plus surpris que Sergueï Choïgou est d’ordinaire un visage familier des écrans de télévision. Il est par ailleurs considéré comme un proche du président russe. Vladimir Poutine et lui se mettent régulièrement en scène dans des séjours dans la taïga sibérienne, au volant de véhicules tout-terrain, buvant le thé ou cueillant des champignons.

 

MONDE

Guerre en Ukraine : Que signifieraient la neutralité et le statut non-nucléaire pour Kiev ?

Guerre en Ukraine : Moscou frappe Marioupol et Tcherniguiv, douchant les espoirs d’un tournant après les négociations en Turquie