"Un journal pour comprendre notre époque"

Il y a une semaine environ, je reçois un message via Facebook d'une personne me signifiant que nous sommes amis, certes… j’en ai plus de 3000 accumulés depuis les 7 ans que je suis sur ce réseau. Pour une bonne part, des inconnu(e)s…

Bref, lui... je ne vois pas du tout. Il insiste et me propose de m’envoyer son journal. Je le remercie parce que ce n’est pas tous les jours que l’on reçoit des propositions de dons et particulièrement d’écrits, quoique je n’ai rien, au contraire, contre des victuailles (ça rime avec ripaille et j’aime !). A sa demande donc, je lui envoie mon adresse postale. Une bonne dizaine de jours plus tard, j’avais totalement oublié cet ami et sa promesse, quand, oh, bonheur, je trouve dans ma boîte aux lettres une enveloppe d’un format inhabituel contenant non pas un mais 3 journaux de « un », oui cela peut paraître bizarre, mais « un » est le nom du journal. Et là, je suis devant « un » dilemme, le journal est en fait une page dite "soleil", pliée en format A4 et il faut la tourner pour orienter sa lecture. Cela peut être amusant si on a le temps et l’espace circulaire pour le lire, ce qui est mon cas parce que le métro n’est pas encore arrivé en Corse, encore moins les bus qui ne quittent pas la ville et Ajaccio…

J’ai eu envie de vous parler de « un », hein ? Bon celle-là j’avais envie de vous la faire alors c’est fait !
Oui, parler de « un » et de vous inciter à trouver (voir note de bas de page) ce « un » de journal, une feuille de choux où il y a de très chouettes dessins et des contenus thématiques très intéressants, un peu dans le style « courrier international », un journal cette fois que j’aime et qui n’a pas besoin de pub.

Le directeur de la publication, Eric Fottorino a une bonne tête, il souhaite nous faire comprendre les enjeux de notre société, à partir de

différents regards, mince affaire direz-vous. Pour autant, dans ce que j’ai pu lire, ça fonctionne bien et les angles choisis sont attractifs de

même que les plumes des auteurs qui ne font pas que commenter mais induisent leur jugement sur le fond. Je retrouve la sagacité des

articles de mes amis Québécois et Irlandais.

 

J’ai apprécié tout particulièrement le ton de Mahir Guven dont nous vous parlerons de son prochain livre...

                                            Alors cher Eric, l’équipe de Media Corsica vous souhaite une bonne continuation car vous en êtes environ au

                                            numéro160 j’imagine ?

                                            30 000 lecteurs / 4 numéros spéciaux !
                                            Un partenariat avec vous nous comblerait, nous aimons les échanges rédactionnels et l’ouverture sur le monde

                                            qui nous entoure, des discours différents, des prises de positions qui ouvrent le débat même la polémique,

                                            pourquoi pas ?

                                            Le site web : https://le1hebdo.fr

Eric Fottorino
Mahir Guven

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)