En cette agréable journée d'été, je me suis rendue dans le Cap Corse, à Sisco, et plus précisément en visite à la Villa Gaspari-Ramelli afin de partir sur les chemins de l'Art...

Cette "maison d'américain" située au milieu d'un superbe parc est devenue grâce à la propriétaire, Rose-Marie Carrega-Ramelli, un lieu de rendez-vous incontournable pour les manifestations culturelles en Haute-Corse.

Cette superbe demeure, dont Rose-Marie Carrega-Ramelli, souhaiterait faire classer la remarquable loggia, a été édifiée un peu avant les années 1850 par le docteur Santos Gaspari à son retour du Venezuela où il avait été député et gouverneur. Franc-maçon, Santos Gaspari, a su se montrer généreux avec la commune de Sisco et a également largement contribué à faire construire le premier hôpital de Bastia.

 

La Villa Gaspari-Ramelli a été ouverte au public en 2009 lorsque Rose-Marie Carrega-Ramelli est rentrée de Paris, où elle travaillait auprès de princes saoudiens pour l'Hôtel des Ventes de Drouot. S'installant définitivement dans la grande maison familiale, elle a ressenti l'envie de la transformer en lieu culturel, rafraîchissant en même temps la décoration des lieux en retirant les gravures qui ornaient les murs et en les remplaçant par les toiles de nombreux amis peintres locaux. Les sculpteurs ont aussi investi la bâtisse ainsi que les écrivains, conférenciers, musiciens... transformant ce lieu en un temple dédié à la culture.

Le premier invité fut Marie-Jean Vinciguerra, venu donner la conférence "Garibaldi et la franc-maçonnerie".

Depuis les événements et rencontres se multiplient, attirant un public toujours plus nombreux, et le succès remporté par la Villa Gaspari-Ramelli ne se dément pas.

 

Rose-Marie Carrega-Ramelli continue à ouvrir ses portes à quantités d'artistes, tout au long de l'année, exposant dans les lieux de vie, peintures et sculptures de factures très diverses.

 

Mais, en ce mois de juillet 2017, trois peintres insulaires étaient particulièrement à l'honneur : Christine Paoli, Pierre-Paul Andreani et Jean Monestié.

 

CHRISTINE PAOLI est une authentique artiste corse

qui a reçu un enseignement à l'Ecole d'Arts Plastiques

de Bastia, et qui a obtenu en 1986 son diplôme d'Arts

Plastiques avec la spécialisation "Sculpture".

L'anatomie sera dès lors son sujet de prédilection, et

pendant quinze ans elle travaillera essentiellement la

peinture en noir et blanc.

De 1986 à 1989, elle participe au concours 
"Les étoiles de la peinture" à Ajaccio et est classée

trois fois parmi les 3 meilleurs jeunes peintres corses.

Elle participe à une exposition collective au musée

de Bastia en 1986, puis expose individuellement à

partir de 1990. Par la suite, elle travaille portraits et

peintures sur commande. Après un temps consacré à sa vie privée, elle reprend les pinceaux en 2010 avec des sujets souvent emprunts de symbolisme et de mythologie. Christine Paoli ne produit annuellement que très peu de pièces car elle utilise une technique très longue de peinture au glacis acrylique ou à l'huile., cherchant à capter la lumière. L'essentiel de son travail est la peinture du corps humain dans un style académique très réaliste.

L'artiste n'a pas d'autre projet que peindre et poursuivre la réalisation de ses albums de peintures "L'Humanité", "La Féminité" et "Homme sweet homme".   www.christinepaoli.sitew.fr/

"                                           L'art est beau quand la main, la tête et le cœur travaillent ensemble." John Ruskin.

PIERRE-PAUL ANDREANI est un artiste autodidacte qui était ferronnier et

soudeur, mais qui a également suivi une formation de trois années en dessin

industriel. Son envie de partager et sa passion pour l'art l'ont conduit à

peindre. L'artiste utilise diverses techniques : l'encre, l'aquarelle, la gouache,

l'acrylique et l'huile. S'il avait un message à transmettre, Pierre-Paul Andreani

dirait qu'il pratique son art par amour et amitié et aussi pour la Paix. L'artiste

est en constante recherche de la lumière spirituelle et de l'Amour de Dieu.

Pierre-Paul Andreani a participé à de très nombreuses expositions publiques

(Bastia, Marcq en Baroeul, Ajaccio, Calvi, Tokyo...) ou privées (Paris, Lille...)

L'artiste a obtenu de très nombreuses récompenses ou distinctions, tant en

Corse que sur le continent ou à l'étranger, notamment le Prix du Président du

Conseil Général de Haute-Corse, ou encore le Prix hors concours de la

Rencontre d'Art Contemporain de Calvi.

Pierre-Paul Andreani 06 71 72 61 15



JEAN MONESTIE : Professeur d'Arts Plastiques, il a exercé dans différentes régions sur le continent, voire même à l'étranger (Algérie). Il réside en Corse depuis 1991.

S'il aime la peinture de Toulouse-Lautrec, Jean Monestié est aussi très

sensible au graphisme de Giacometti.

L'artiste travaille sur toile et sur papier, il présente aussi des silhouettes

découpées puis peintes. Il décline ses œuvres à l'aide de fusains et les

rehausse par un jeu d'ombre et de lumière. L'artiste trouve également

une grande source d'inspiration dans des photographies, le plus

souvent familiales. Son travail se décompose en plusieurs séries

(la femme, les enfants, les silhouettes...) dont le point commun est la

représentation du corps. Pendant plus de quinze ans Jean Monestié a

pris pour modèle l'image de ses deux filles, suivant étape après étape

leur évolution.

A la Villa Gaspari-Ramelli, il a choisi d'exposer la série des enfants dans

les salles du rez-de-chaussée qui font aussi office de caves, cette

demeure représentant pour l'artiste l'archétype de la grande maison de

famille où plusieurs générations se sont succédées.
Cependant, au fond de la salle, dans l'ombre se cache un polyptique

de femme enceinte.

A l'heure actuelle, Jean Monestié oriente son travail vers des thèmes plus mythologiques, tel le buste "Constellations" au centre de la pièce d'exposition. Le corps humain est toujours présent mais devient socle des générations futures.

Jean Monestié expose individuellement ou avec d'autres artiste depuis 1991. Il se produit naturellement en Corse, mais aussi sur le continent (Paris, Troyes, Strasbourg, Aix-en-Provence...) mais aussi à l'étranger (Sion en Suisse, ou Shanghaï en Chine)

http://www.monestie.corsicaweb.org
 

Tout au long de l'été, les animations se sont succedées à la Villa Gaspari-Ramelli, conférences, concerts, expositions... et avec l'arrivée prochaine de l'automne la belle maison d'américain ne ferme pas ses portes, mais continue fidèlement à oeuvrer pour la diffusion de la culture en Corse.

En novembre :

- Partenariat avec les jeunesses musicales de Méditerranée.

Villa Gaspari-Ramelli Hameau de Chioso 20233 SISCO    (+33 6 28 35 15 22)

Odile de Petriconi

 

Vit à Bastia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles :

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)