Une d'avril - mai 2019

La une de ce mois de mai va voir le résultat des élections européennes, si importantes pour notre continent et peu expliquées aux français, qui certes sont des "gaulois" qui ont comme emblème le coq, comme disait Coluche est un animal qui chante les pieds dans le fumier...

Nous, les Corses et qui plus est, insulaires sommes impactés par les décisions gouvernementales et par une gestion plus jacobine que précédemment. Les discours sont à l'antipode des décisions du gouvernement.

On entend parler de la suppression de l'IRA de Bastia et personne ne semble bouger chez nous, comme anesthésié par l'action du gouvernement qui rogne de partout  à petits frais la décentralisation, la vraie...

Comment les régions peuvent-elles réagir ?

Les "sans-dents" se sont parés de gilets jaunes et l'action gouvernementale les a attendus sur le durée en les marginalisant, en se frottant les mains quand la récupération politicienne est arrivée de l’extrême gauche et de l’extrême droite, comme si l'on pouvait enfermer un mouvement dans un rôle aussi basique et dual...

L'Algérie, nous a donné une leçon de démocratie, même si le peuple lui aussi semble se figer...

Pour certain il n'est de solution que dans une démocratie régionale, celle-ci passe par des accords internes en laissant Paris de côté. Que Paris s'occupe de sa Cathédrale, nous les provinciaux nous avons tant à faire, à réhabiliter à gérer. Nous les Corses sommes en Méditerranée tournés vers notre "Mer"... si prisée des citadins nordistes qui pensent à nous en août et arrivent comme les hirondelles...  ​

Nous allons ici parler ce mois-ci de pollution, de la mer et de l'océan où se déversent tant de saletés... Il y a tant de choses à faire pour enrayer ces pollutions. Nous pensons aussi aux abeilles dont tout le monde ou presque se moque et qui pourtant détiennent une part de notre avenir...

Les hommes vivent comme s'ils étaient immortels, eh bien Media Corsica vous offre ce scoop :

nous sommes mortels et qui plus est de passage très rapide sur Terre ! Mais, ou il y a un Mais... nous avons des enfants et lors il serait bon de ne pas leur laisser un grand foutoir !

Prendre conscience que nous pouvons faire que le Monde de demain soit plus beau que le nôtre...

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)