Merci Ghjuliana, nous te disons bravo et te souhaitons de briller de nouveau, à Almaty !

Page sur Gjuliana Ballo, notre espoir corse...

Interview de Ghjuliana en septembre 2019 

BONJOUR Ghjuliana, tu es judokate de 17 ans en Corse, tu viens du Judo Club du quartier de Pietralba à Ajaccio... et tu arrives aux Championnats du monde cadets en faisant partie de l’équipe de France ! Tu as apporté beaucoup à ton club, dont tu as été la locomotive, et pour le judo Corse. J’imagine que tu es contente ?

Ghuliana : « Par rapport au Continent où se trouvent de gros clubs, il est vrai que sur notre petite île, il y a encore peu de licenciés en judo et alors oui, bien sûr, je suis contente d’être arrivée à ce niveau, d’avoir intégré l’équipe de France et d’être sélectionnée pour participer aux Championnats du monde, qui se dérouleront à Almaty ».

Comment as-tu choisi le judo ?

Ghuliana : « A l’âge de 5 ans, ma mère m’a amenée au Judo Club de Pietralba. J’ai tout de suite aimé et n’ai jamais arrêté. J’ai découvert alors une bonne ambiance avec les enfants entre eux et un côté familial qui me rassurait car j’étais très jeune et timide. J’ai apprécié le fait que l’on participe à des compétitions, à des stages, à des déplacements… Mais en plus du judo, il y avait le côté convivial, festif, qu’entretenait mon entraîneur Monsieur Jean-Marc ANTON, avec des fêtes du Club ou ses soirées guitare ! »

Qu’est-ce qu’un judoka n’aime pas ?

Ghuliana : « Je pense qu’un judoka n’aime pas tomber ! On préfère faire tomber (sourire) ».

Qu’aimes-tu dans le judo ?

Ghuliana : « J’aime le judo, d’une façon générale. Ce sport me correspond. Et j’ai la chance d’avoir, en effet, atteint le haut niveau, en équipe de France, le haut niveau c’est quelque chose de très très beau ».

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)