Une de Février 2019

La une de ces mois de février et de mars, où tout semble se figer, où les samedis se suivent et se ressemblent, avec les gilets jaunes, vous montre des personnes et des évènements importants à la taille de notre pays.

Il est surprenant de voir notre pays si mal géré, des personnalités qui préfèrent aller en boîte de nuit ou skier et qui ensuite s'étonnent de voir les choses glisser... hors de leur portée !

Jean de La Fontaine se régalerait à commenter dans ses fables de tant de billevesées !

Nous avons voulu mettre en évidence de belles personnes, telle que Hélé Béji ou Judith Miller ou encore Sophie Renaud. Il nous a paru intéressant de faire paraître des articles sur Nicolas Bouzou et Emmanuel Grégoire. Pour certain-e-s, il y a des manifestations à Alger et le « souc » à Paris !

C'est amusant de voir combien nos amis algériens ont de l'humour alors que la situation sociale est bien pire que chez nous, un pays dit riche... comme quoi l'humour est une belle arme et qu'elle a souvent bien plus de poids que la dégradation, car, malheureusement, ce sont et ce seront toujours celles et ceux qui en ont le moins qui souffriront le plus...

Les « vegans » font parler d'eux, comme quoi, là où l'on peut s'y attendre le moins, il y a des extrémistes qui souhaitent détruire et font usage de la violence. La Corse qui a eu cette image de violence dans ses actions semble aujourd'hui bien calme, marche-t-elle à contre courant comme certain-e-s le disent ? Avons-nous, suite aux morts qui jalonnent nos familles ou nos proches, appris de la douleur une forme de citoyenneté ?

Est-ce réellement efficace ? La majorité souhaite le calme, mais celui-ci ne précède-t-il pas la tempête ? Pour l'instant personne ne jette de l'huile sur le feu...

Nous regardons surpris de notre île la violence s'exacerber à Paris, et le calme à Alger...

Rien n'est simple !

Ce serait bien trop facile.

Donald (je ne peux m'empêcher de rire en écrivant ce prénom, animal de BD stupide... qui lui va si bien mais qui fait de la peine pour cet animal...) Trump se mure dans son mur sans hélas se taire... plus il parle plus il dit de bêtises, hélas pour les américains et le mal au dos qui s'en suit...

De très loin je préfère l'art et tout ce qui s'en rapproche, alors une visite au Parc Galea s'impose, je vous la conseille, c'est un lieu si reposant, plein de bonnes ondes où le temps s'écoule avec tans de légèreté, le dimanche nous pouvons écouter des personnalités qui viennent nous raconter de belles histoires, nous font partager leurs pensées, quelles soient philosophiques, artistiques, physiques, mathématiques ou toutes autres...

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)