Voici ce que dit un internaute sur l'affaire, c'est ce qu'il convient d'appeler "François de Rugy"…

 

Il nous a semblé intéressant de partager cet avis sur ce qui convient d'appeler l'affaire. Le "feuilletonnage" comme sait si bien le faire Mediapart et qui est détaillé dans ce lien explicite, donne un relief saisissant sur l'équipe "macronienne" au pouvoir. Encore un coup des américains disent certains ou des russes. A-t-on besoin de puissances si étrangères pour se discréditer avec tant de faiblesse. Le passé a été si peu de souvenirs dans les esprits cartésiens des énarques qui nous gouvernent ? Peut-être prennent-ils leurs concitoyens pour des lobotomisés, des sans dents ?

Les gilets jaunes ne rient plus jaune... mais les affaires sortent et ressortent...

Post :

"François de Rugy... « fervent » écologiste, "retourneur" de veste patenté, tête a claque absolu et

faux-cul intégral. En gros, une merde. Je n’aime pas juger les gens à leur physique, parce qu’avec

le mien, c’est foutu d’avance, mais faut avouer que le bonhomme ne transpire pas l’honnêteté.

Il porte sur la gueule et dans sa voix ce qu’il est à l’intérieur. On sent le vide éthique, sans aucune

conviction autre que celle de se goinfrer partout où il passe. Je dois avouer que le meilleur du petit

François, c’est sa femme. C’est vrai que son côté pouf de luxe version Cruella d’Enfer, ça pourrait

me prodiguer un début d’érection ; sauf qu’elle est bête, hélas. Et moi la bêtise, ça m’effraie !

Il paraît qu'elle est "journaliste" people pour Gala, vous voyez le niveau ! Gala, le journal pour

connes décérébrés... bref... Quand son mari essaie de sauver les meubles en disant qu’il s’agit de

repas de travail ; elle, dit que c’est des repas avec des amis. À croire qu’ils ne couchent même pas

ensemble pour au moins se mettre d’accord sur la même stratégie de défense. Bref, là n’est pas t

rop la question. La question est : Quand est-ce que les politiques vont enfin comprendre que leurs

vrais rôles, c’est celui d’être au service de l’état et du peuple (mot grossier) ? À part quand on reçoit

un dirigeant d’un autre pays et ou on peut mettre les petits plats dans les grands, tous les autres

repas de travail ou autre, devraient être bien plus modestes. C’est bien d’être parvenu, mais quand

même : homard et champagne, ça fait surtout dîner de plouc ! C’est le gros cliché du nouveau riche

! Non seulement le bonhomme n’a aucune morale politique, mais en plus, il n’a pas de goût !

Il paraîtrait pour sa défense que c’est pour rester connecter à la vraie vie. Sous-entendu, la vie qu’il

mène n’est pas vraie… Mais dans la vraie vie, connard, tu as du très bon champagne à 40 € !

Et tu as autre chose que du homard. Et quand tu reçois des amis, tu te mets aux fourneaux et tu leur fais à becqueter ! C’est aussi ça recevoir des amis, faire un effort pour eux ! Feignasse ! Quand une loi républicaine permet de verbaliser un pauvre type qui fait les poubelles, se gaver de homard et de champagne a 500 € la boutanche, c’est un pousse-au-crime. 
Je connais des monarchies bien moins ostentatoire ! Et quand on demande aux gens de faire des efforts, on montre l’exemple, on ne se gave pas sur le travail du peuple, on paie les repas d’amis avec ses deniers !
Je viens de voir, comble de l’ironie et du foutage de gueule, qu’il vient de renvoyer sa directrice de cabinet pour avoir conservé son HLM pendant 12 ans sans y vivre. Non seulement c’est normal, mais ça s’appelle une diversion. Et la suite logique, ce serait qu’il démissionne aussi, et qu’il aille pécher son homard lui-même…
Ceci dit, est-il le seul à agir comme ça ? N’est-ce pas le but ultime du politique ? Se sentir au-dessus de tout et de tous, profiter de tout sans vergogne, se croire au-dessus des lois et mépriser ce qu’ils ont été un jour : de simples citoyens. Mais ils ont oublié qu’ils restent de simples citoyens.
Et pour conclure, cette chose onctueuse qui se dit ministre, qui aime tant sa particule, devrait aussi aimer la pique qui risque de l’attendre en septembre. Continuez comme ça, gouvernement d’opportunistes fachos light que vous êtes, et la rentrée va être plus que chaude… À croire que vous le faîtes exprès…
Patrice DE Woolley

Ps : vous noterez sur la photo le sourire niais du satisfait, content d’être ce qu’il croit être. Mais en fait, il est juste pathétique et ridicule, tout juste digne d’une instagrameuse qui se prend en photo en train de bouffer. Sans les seins…

Encore un truc avec les Rugy, parce que j'ai pas que ça à foutre non plus, mais pour bien comprendre comment le vide attire le vide. C'est un couple "parfait", lui d'une ambition et d'un opportunisme démesurés, à sucé tous les partis politiques selon le vent pour arriver enfin à "briller" de mille petits feux ; elle, grande ambitieuse aussi, attirée par les paillettes et le pouvoir, comme beaucoup dans son genre. Je vous livre ici un extrait d'une interview accordée à femmes actuelles (encore un torche-cul !) et une phrase m'a édifié, je cite : "Au début, quand on s'est rencontrés, je faisais du tri sélectif pour les papiers, mais j'avoue que le verre… Je ne le mettais pas de côté. Un jour, j'ai pris mon yaourt dans un pot en verre et je l'ai jeté dans la poubelle normale. Il est allé le chercher à la main ! C'est un peu traumatisant à vivre"... Bichette, traumatisée parce que son mari à osé mettre la main dans la poubelle familiale, sans gants, sans protection ! Cet homme est un guerrier ! Je vous passe les détails sur leur visions de l'écologie, qui en résumé, se cantonne au tri sélectif (qui ne sert strictement à rien, sinon à culpabiliser le populo). Voilà, c'était ma séquence : des nouvelles de ceux qui ne servent à rien..."

 

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)