Jean-Pierre Rumen

Vit à Bastelicaccia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Articles :

- Les Mâtinales Psychanalytiques

- La vie avec Lacan

- Co loco

- Poire secouée

- Jambon loué

- Virginia Hasenbalg-Corabianu

- Jean Lassalle

 

Erostrate

 

En juillet 356 av JC, Érostrate incendie le temple d'Artémis à Éphèse qui est totalement détruit.

Interrogé sous la torture, Érostrate déclare qu’il cherchait à tout prix la célébrité et n'avait pas d'autre moyen d'y parvenir.

Les Éphésiens auront beau interdire de citer son nom : peine perdue, la preuve : dans sa nouvelle Érostrate, Jean-Paul Sartre résume l'histoire en quelques lignes :

« — Je le connais votre type, me dit-il. Il s'appelle Érostrate. Il voulait devenir illustre et il n'a rien trouvé de mieux que de brûler le temple d'Éphèse, une des sept merveilles du monde.

— Et comment s'appelait l'architecte de ce temple ?

— Je ne me rappelle plus, confessa-t-il, je crois même qu'on ne sait pas son nom.

— Vraiment ? Et vous vous rappelez le nom d'Érostrate ? Vous voyez qu'il n'avait pas fait un si mauvais calcul. »

Erostrate, c’est pas rien !

 

En mars 2012 Mohammed Merah assassine sept personnes dont trois enfants juifs et fait six blessés à Toulouse et à Montauban.

Mohammed Merah n’est pas rien depuis lors.

29 juin 2017 : L'inauguration de la Station F à la Halle Freyssinet se voulait un grand moment de la "start-up nation" théorisée par Emmanuel Macron (qui n’est pas rien). On retiendra surtout la phrase prononcée par le président de la République à la fin de son discours: "Une gare, c'est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien". 

De grands penseurs nous ont appris que la réussite c’était d’avoir une Rolex avant cinquante ans. Le corollaire est simple : on n'est rien quand on n’a pas de Rolex.

Dire à des gens qu’ils ne sont rien est sans doute le meilleur moyen d’obtenir qu’ils se fassent connaitre, et peu importe le moyen.

Quand on pense qu’on mobilise des flopées de théoriciens pour décrypter et combattre les voies qui mènent au crime  qu’on range précipitamment sous l’enseigne de la « radicalisation » !

Si on commençait par un minimum de respect  pour les qualités de solidarité, de foi dans la parole, d’honnêteté, indépendamment de l’épaisseur du portefeuille?

Mais il s’agit de rien de moins que de nettoyer les écuries d’Augias.

On demande nouvel Hercule mais qu’il ne compte ni sur un C.D.D. ni sur un minimum de considération !

E. Macron
M. Merah

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)