Liliane Vittori

 

Vit à Erbalunga et à Porri di Casinca, journaliste

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Née à Bastia, je suis journaliste (télévision et presse écrite). Corse avant toute autre définition, j’ai beaucoup voyagé mais mon village reste le port d’attache et la réponse à toute question existentielle. Parce que chaque été, à Porri-di-Casinca, nous reformons le grand cercle de famille, dans cette île notre « Matre universale ».

 

Autres articles :

- La révolution de Corse

- La libération de la Corse

- Moscou New-York Ajaccio

- La route de la soie passe par la Corse

- Ils réinventent la Corse

- Patricia Gattacecca

- Jean-Félix Acquaviva

- Assises du journalisme

- La Corse fait bouger l'Europe

- Mécénat et partnership entre Paoli City et la Corse. 

Rand Hindi
Dr Rand Hindi, super cerveau de l'intelligence artificielle (IA) au Parc Galea.

Dr Rand Hindi invité au Parc Galea (Hte-Corse) dimanche 11 juin à 15h. Selon le magazine Forbes, c’est « l’un des 30 jeunes chefs d’entreprise les plus influents de la planète ». Il a fondé et dirige « Snips » une start up dont le but est « d’intégrer une couche d’intelligence artificielle dans tous les objets connectés ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon le magazine Forbes, Rand Hindi () est « l’un des 30 jeunes chefs d’entreprise les plus influents de la planète ». Après être passé par la Singularity Université de Ray Kurzweil, il fonde et dirige Snips une start up dont le but est « d’intégrer une couche d’intelligence artificielle dans tous les objets connectés ». C’est à dire d’imaginer comment l’intelligence artificielle va moduler et gérer notre environnement qui sera encore plus connecté, plus réactif, plus personnalisé et encore plus intrusif et intuitif. C’est à dire, toute la gamme des ordinateurs et smartphones plus les assistants de vie lié notre état de santé et à nos performances, toutes les applications plus les futurs robots domestiques, les univers domotiques, les transports etc. L’intelligence artificielle peut-elle solutionner les problèmes de notre vie quotidienne, individuelle et collective ? L’intelligence artificielle, à la croisées des sciences cognitives et informatiques, analyse des problèmes à forte complexité logique et algorithmique. 

L’évolution ?

Certains expert dont le PDG Sundar Pichai (Google I/O) affirment que le recours à l’IA - notamment l’apprentissage machine - sera aussi vital que le développement de l’informatique mobile : « l’informatique évolue à nouveau. Nous passons du mobile first à l'AI-first. Dans un monde d'IA, nous pensons à tous nos produits. Nous construisons des centres de données pensés pour l'IA. Nous sommes axés sur l'application de l'IA pour résoudre les problèmes. »  L’intelligence artificielle peut-elle solutionner les problèmes de notre

vie quotidienne, individuelle et collective ? Depuis la brosse à dents connectée jusqu’à l’arrosage du potager personnel ? Depuis le robot de compagnie jusqu’aux algorithmes d’infos omnipotents déjà en service sur Twitter et Facebook ? Rand Hindi précise : « Nous avons travaillé sur des prédictions de trafic dans les transports en commun, d’accidents de voiture et même de criminalité. Il y a un an, nous nous sommes projetés un peu plus loin et avons essayé d’imaginer ce que serait notre monde dans 10 ans avec 100 milliards d’objets connectés. Nous avons réalisé que cela n’allait pas être simple du tout car la façon dont nous utilisons la technologie aujourd’hui est très manuelle et intrusive. On est assailli de notifications push. Quand vous allumez votre téléphone vous avez de nombreuses choses à faire et beaucoup d’applications à lancer ». 

La Corse, île-montagne, pourrait-elle devenir un sujet d’étude performant pour les logiciels de l’IA ? A condition que ces programmes soient au service de l'île et non l'inverse. Alors oui incontestablement, si l’on considère que l'insularité et l'écosystème exceptionnel de la Corse, pourraient être scrutés, modélises, "algorithmés" pour en extraire des données exploitables par les services publics en faveur des administrés. Ces big data pourraient-ils être extraits pour favoriser la recherche, l’innovation à l’échelle d’une île, l’agriculture, le bien-être de la population, les grands projets de développement, la ressource en eau, les infrastructures ? 

L’IA et ses experts, pourrait-elle indiquer les vrais défis du futur pour la Corse ?
Quels seront les thèmes abordés par Rand Hindi dimanche ?

Il nous parlera probablement d’abord de révolution digitale et de futur connecté. Pour l’écouter et le rencontrer, il suffit d’aller à Taglio-Isolaccia au Parc Galea et d’arriver en avance pour avoir une place. Le Dr Rand Hindi super cerveau de l'intelligence artificielle (IA) est annoncé au Parc Galea (Hte-Corse) dimanche 11 juin à 15h à l'invitation du directeur Fabrice Fenouillère

Parc Galea

Régie Publicitaire

    Vous avez aimé nos articles ? Faites un don pour nous encourager à continuer !

© 2016 par "ISULAVIVA" (c)